A la une, Actualité, Sécurité

IGPNH/Révocation: «La cheffe du SPNH,Yanick Joseph et trois de ses collègues sont limogés de l’institution policière»

Port-au-Prince, https://www.lemiroirinfo.ca, Mardi 18 février 2020 :

Environ 24 heures après la marche des policiers tenue à Port-au-Prince et dans certaines villes de provinces notamment au Cap-Haïtien, le haut état-major de la PNH a promptement réagi et 4 policiers sont renvoyés de l’institution.

En effet, la marche des policiers s’est soldée par des tirs nourris à Pétion-Ville et devant la porte d’entrée de la direction départementale de la Police Nationale d’Haiti (DDN/PNH) dans le Nord ainsi que l’incendie de plusieurs stands carnavalesques au Champs-de-Mars.

Bilan : 4 policiers révoqués, dont la leader du mouvement syndical au sein de la PNH, l’agente II Yanick Joseph.

Les trois autres policiers limogés sont respectivement : l’inspecteur Jean Elder Lundi et les agents II Abelson Gros Nègre et Gédéon Monbrun.

L’inspection générale de la PNH avance entre autres causes de cette décision : sédition, tentative de révolte et atteinte à l’honneur de l’institution policière.

À noter que agents de la police nationale, se réclamant du syndicat de la PNH, faisaient déjà l’objet de graves menaces de la part des hauts gradés de l’institution policière.

Louiny Fontal

%d blogueurs aiment cette page :