A la une, Actualité, Art et culture, Justice, Sécurité, Société

Cap-Haïtien: Un avocat rend un hommage mérité à l’ex Commissaire du Gouvernement Ferney Charles Saint-Juste !

Les funérailles de l’ancien commissaire du gouvernement de Cap-Haïtien, Me Ferney Charles Saint-Juste, ont été chantées le jeudi 11 juin 2020. Un homme de l’art, du prétoire et s’est comment caressé la muse et  lui a rendu un hommage bien mérité. Ferney est parti avec sa conscience tranquille. L’histoire retient son nom comme étant celui qui a préféré de marcher sur les prescrits de Saint-Yves, le patron des avocats en guise de violer la loi.

Cap-Haïtien, https://www.lemiroirinfo.ca, Samedi 13 Juin 2020

O rage!

O colère  !

O mort jalouse et stupide!

Comme toujours, la mort vient avec sa faux enlever la belle semence humaine dans l’ivraie de l’existence!

Comme toujours la mort jalouse arrache de nos bras orphelins et veufs les êtres les plus chers et les plus aimés!

Et il y a toujours ces connaissances qui nous font rire même quand l’on s’est promis de garder le sérieux toute la sainte journée qui s’annonçait!

Et il y a toujours cette âme divine qui n’a que son sourire et la chambre immaculée de son cœur à nous offrir comme un verre d’eau fraîche après la traversée du désert;

Et il y a toujours ce père aimant voyant à peine sa semence fleurir;

Ce mari goûtant à peine aux tendres caresses qu’une femme comblée seule peut prodiguer,

Ce professionnel aimant trop sa carrière et pour laquelle il a été créé,

Ce professeur intéressant vous enlevant la faim et la soif même après six heures d’attention et de jeune de l’apprentissage,

 Cet Avocat de la société désireux coûte que coûte d’instaurer une divine paix dans le milieu,

 Ce citoyen valable et conséquent bravant le fanatisme politique et le lot de la majorité,

Cet homme fier de sa souche paysanne et de ses modestes origines et parents les citant comme une référence sûre sur laquelle se repose le socle d’une thèse de doctorat,

          ce « nèganm »,

          ce « CG’anm »,

          ce « Confrère »,

 Cet homme humain qui fait osciller ses blagues enjouées et bienvenues entre « FANM » et « GASON » pour rappeler le dénominateur commun entre les justiciables, les Professionnels, les chrétiens, les vodouisants…

Oui, il y a ce Ferney Charles Saint-Juste, homme de tout cela que la mort stupide nous ravit sans rançon!

Allez, puisque la vie est trop indigne de vous, CG!

Partez, puisque c’est l’heure où les bourgeons tombent avant les feuilles mortes!

Mais, vivez encore par votre sourire, vos talents et vos bonnes œuvres que faibles mortels nous comprendrons demain lorsque ce sera peu avant notre tour!

Non, votre Barreau ne vous pleurera pas puisqu’il n’est permis à personne d’enlever un nom de son Livre d’or!

Non, le Parquet près le TPI du Cap-Haïtien ne sera pas perdu puisque la boussole de votre professionnalisme a déjà indiqué le Nord de la bravoure, de la droiture et du courage!

Auteur: Hérode Charnel, Av.

%d blogueurs aiment cette page :