A la une, Actualité, Art et culture

Haïti: Les participants à la marche du SPNH accusés dans l’incendie des stands du Carnaval national

Stands en feu au Champs de Mars/ Port au Prince

Après les deux marches pacifiques organisées par les agents de la PNH pour exiger de meilleures conditions de travail et leur droit d’avoir un syndicat pour mieux porter leurs revendications à la hiérarchie de la Police Nationale d’Haïti (PNH; – ils ont été dans les rues des villes de Provinces et de la capitale pour la troisième fois, ce lundi 17 février 2020.

Si ces mouvements de protestations se sont bien déroulés sans incidents majeurs dans les villes de provinces, à Port au Prince, les manifestants en colère auraient incendié les installations (stands) liées aux préparatifs des festivités carnavalesques dans les périmètres de Champs-de-Mars.

Certains témoins accusent les membres du syndicat de la Police Nationale d’Haiti (SPNH) d’être à la base de cet incendie. Espérons d’ici quelques heures les versions des organisateurs de cette marche.

En effet, plusieurs voix se sont levées pour un appel au boycott des festivités du carnaval prévues les 23, 24 et 25 février 2020 sur tout le territoire national haïtien, en raison, disent-ils, de la montée vertigineuse des actes criminels de kidnapping, de viol et de braquage sous le regard impuissant des autorités haïtiennes.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :