Cliquer pour écouter Radio Télé Miroir

Cliquer pour écouter Radio Télé Miroir

Sud’Est/Covid-19 : À Jacmel, la distanciation sociale est loin d’être respectée par les citoyens

Andrenèze Nestor

En dépit des sensibilisations liées au Coronavirus, les habitudes des gens peinent à changer même si cela concerne leur propre vie. Avoir un nouveau mode de vie pour se protéger contre cette maladie est apparemment trop demandé. 

Jacmel, https://www.lemioririnfo.ca, Lundi 13 Avril 2020

La pandémie du nouveau Coronavirus semble fait peur au reste du monde mais pas au peuple haïtien. Malgré les séances de sensibilisations initiées tant par les institutions publiques que privées, les gens semblent ne sont pas prêts à modifier leurs habitudes.

Dans le transport en commun comme au marché public, la distanciation sociale est loin d’être respectée. Au marché Baudouin à Jacmel, le constat est palpable. Les étalagistes, les marchandes ambulantes, les acheteurs ou ceux qui font la consommation sur place continuent leurs activités quotidiennes comme-ci rien n’était.

D’après eux, restez à la maison, c’est se suicider, puisque, justifient-ils, ils trouvent leur gagne-pain que dans la rue.

Malgré, les efforts des employés de l’administration municipale de Jacmel pour les empêcher d’investir le marché, la solution reste temporaire et donne peu de résultats.

Pendant que le coronavirus continue de faire des morts par plusieurs centaines, plus de 3 milliards de personnes à travers le monde ont l’obligation de se confiner à la maison pour éviter de sévères amendes et de la prison.

Face au Coronavirus, le gouvernement Joseph Jouthe a annoncé la libération de plusieurs détenus dans l’objectif de désengorger les prisons, plus d’un se demande, serait-il pas important de jeter en prison tous ceux qui ne respectent pas le confinement de 14 jours imposé par les autorités sanitaires ? Est-ce que des amendes allant jusqu’à la prison sont prévues pour le non-respect des directives de l’arrêt présidentiel ? Ne devrait-il avoir un autre arrêté plus sévère  pour renforcer le premier?

Auteure : Andrenèze Nestor

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :