Une fillette de 10 ans est la première victime du cyclone « Laura » en Haïti

Le cyclone Laura qui traverse ce dimanche l’Île d’Haïti, avec des rafales de vent et  des orages occasionnant ainsi des pluies diluviennes, a déjà fait sa première victime  au centre-ville de  Anse-À- Pitres, commune frontalière du Sud’Est, dans la nuit du 22 au 23 août 2020, informe la direction de la protection civile (DPC).

Anse-À-Pitres, https://www.lemiroirinfo.ca, Le dimanche 23 Aout 2020

En effet, Il s’agit d’une fillette de 10 ans décédée suite à la chute d’un arbre sur une maison. La DPC qui dit déplorer la perte de cette fillette, invite en ce sens, la population à la vigilance. Soulignons que l’Île entière est en alerte orange due au passage de ce cyclone.https://abc7ny.com/national-hurricane-center-noaa-tropical-storm-depression/6383310/

« Les effets directs de Laura sont attendus toute la journée du « dimanche 23 Août », a pour sa part souligné l’ingénieur-agronome Talot Bertrand.

Ce spécialiste en éducation relative à l’environnement  rassure que ce cyclone ne représente pas de graves dangers pour le pays, croit qu’en raison t de la vulnérabilité environnementale d’Haïti, il est impératif que la population continue à suivre les consignes des autorités concernées.

Enfin, l’agronome, Talot Bertrand, s’inquiète des impacts  de ces averses pour la majorité des agriculteurs haïtiens qui dépendent uniquement du caprice du ciel.https://www.tampabay.com/hurricane/2020/08/21/there-could-be-2-hurricanes-in-the-gulf-of-mexico-at-the-same-time/

Rappelons que le cyclone Laura est localisé à 150 km à l’Est de Port-au-Prince (Haïti) et de 175 km au Sud -est de Cap-Haïtien. Puis un déplacement rapide de l’Ouest-Nord-Ouest à 30km/h.

La rédaction