Cliquer pour écouter Radio Télé Miroir

Covid-19 : «Une seule question demeure : Le Dieu chrétien est-il un vulgaire placébo?

À l’heure de cette pandémie mondiale, la covid-19, des philosophes remettent en question l’existence d’un Dieu guérisseur. Les représentants de Dieu sur terre qui croient avoir reçu tous les pouvoirs pour guérir, bénir et maudire au nom de leur Dieu, sont tous en confinement pour se protéger contre ce fléau, sans pouvoir invoquer le nom de leur Dieu respectif pour guérir des milliers de malades et arrêter cette pandémie qui sème la panique et l’inquiétude dans le monde.

Port-au-Prince, https://www.lemiroirinfo.ca, Lundi 06 Avril 2020

Voici l’intégralité du texte de Ph.D, Jean Fils-Aimé «Une seule question demeure : Le Dieu chrétien est-il un vulgaire placébo?

Mon dernier article a fracassé la foi des chrétiens évangéliques comme la foudre lézarde les murs d’une cathédrale. Dans leur effroi, la plupart d’entre eux se sont précités sur leur clavier d’ordinateur. 

Quelques-uns ont comparé le nombre de morts causés par les pandémies passées à l’actuelle covid-19, pour conclure (ô sarcasme suprême !)  Que vu qu’on a recensé moins de morts en 2020 que lors de la grippe espagnole ou de la peste noire, Dieu n’est donc pas mort et que ce coronavirus-là confirme Dieu.

Un Dieu qui a besoin de la covid-19 pour confirmer son existence! J’ai envie de dire : frères et sœurs rendons grâce à la covid-19 et chantons « Felix virus »!  Heureux virus qui confirme Dieu!

Décidément, savoir argumenter est un art et une science que le Saint-Esprit chrétien n’accorde pas. D’autres, plus nombreux, ont choisi de m’insulter.  Sous leur plume, je deviens Satan ou Lucifer. Cela m’a amusé, car tandis qu’ils pensent m’insulter, ils me font honneur, puisqu’ils ignorent que dans l’Ancien Testament, c’est  l’Ange de l’Éternel qui  est souvent appelé  Satan (petit s), c’est notamment le cas dans le livre des Nombres 22:22.  Évidemment, il faut connaître l’hébreu (la langue originelle de l’Ancien Testament)  pour s’en apercevoir. 

Que je sois leur satan (petit s), c’est vrai, puisque « satan » est un terme juridique qui signifie « adversaire ».   Or, puisque nous faisons débat, je suis votre « satan » et vous êtes mon « satan ».  Rien d’insultant! 

Dans leur ignorance, ces chrétiens évangéliques ne sont pas informés que « satan » n’est jamais un nom propre, ni le nom d’un ange en particulier, mais une fonction que plusieurs (humains ou esprits) accomplissent.

Dans la même foulée d’insultes supposées, on m’appelle « Lucifer ».   Là, je jubile!   Ce faisant,   on me place au même rang que   Jésus-Christ lui-même.  En effet, dans 2 Pierre 1 :19, l’apôtre Pierre appelle le Christ « l’astre du matin », c’est-à-dire, Lucifer.  C’est précisément ainsi que la Bible Vulgate a traduit ledit   verset au 4e siècle. 

En me traitant de Lucifer, vous me faites honneur.  À défaut d’être un « as », je suis un « astre » : l’astre du matin!  C’est jouissif!

Rien de surprenant (et c’est désolant), car dans les églises évangéliques, la majorité de ceux  qui citent la Bible ne la comprennent pas. En sorte qu’au fil du temps, les églises évangéliques sont devenues des repaires pour les plus crétins et les plus idiots d’entre nous.

Une question demeure cependant : le Dieu chrétien est-il une  illusion ?  Ce Dieu qui délivre de « la peste », de   « la vallée de l’ombre de la mort », qui « guérit les malades » et qui « ressuscite les morts »  existe-t-il ou est-ce un vulgaire placébo?

Une seule façon de le savoir : j’appelle cela : le pari d’Élie, en souvenir du prophète de l’Ancien Testament qui avait confronté les faux prophètes de Baal : 1 Rois 18.  Voici le pari d’Élie auquel je vous confronte :

Si le Dieu chrétien est vrai, que les pasteurs ouvrent, ne fût-ce qu’une seule église, pour accueillir une cinquantaine de malades testés positifs à la covid-19.  Qu’au nom de Jésus, les pasteurs les touchent et qu’ils soient guéris sur- le- champ, et testés négatifs à la covid-19.  Si vous réussissez cette prouesse et  que vous le fassiez  devant des caméras du monde entier, je croirai en votre Jésus et je  fermerai ma putain de gueule. 

Par contre, si vous échouez, il vous faudra  trouver un autre métier!

Je sais qu’aucun d’entre vous, ne fera le moindre effort pour relever ce défi.   À la question du prophète Ésaïe : « Qui enverrai-je dit le Seigneur  ?»  Esaïe 6 : 8,  vous allez tous prendre vos jambes à votre cou. Bande de lâches! 

La vérité, c’est que le dieu chrétien est une création des colons européens, pour voler la terre des Africains et de leurs descendants, baiser leur mère (le colon guette ta mère !), sodomiser leurs garçons et  violer leur filles. 

La covid-19 aura servi à démontrer que votre religion, votre dieu et votre Jésus, votre eau bénite, vos miracles ne sont que du vent.  Vous n’êtes que des vendeurs d’illusions. 

La covid-19 vous surprend les culottes baissées.  Vos églises sont fermées, vos prières sont inutiles et vous soupirez après un vaccin qu’un chercheur athée ou non chrétien fabriquera!

À défaut de me donner raison (je m’en tape), ayez la décence de vous taire.  Toute votre épistémologie chrétienne vient de s’effondrer.  Il était temps!

Auteur: Covid-19 : Jean Fils-Aimé, Ph.D

%d blogueurs aiment cette page :