Le congrès américain à travers une loi adoptée le 13 janvier 2022 exige du Département d’État américain un rapport détaillé sur le meurtre de l’ex président Jovenel Moise.

Washington, https://www.lemiroirinfo.ca, Samedi 15 janvier 2022

Un délai de 180 jours est accordé  au département d’État américain pour répondre aux attentes du congrès, en vue de faire la  lumière sur l’exécution de Jovenel Moise.

Les réactions pleuvent après la demande du congrès, c’est le cas par exemple  de l’ex première dame Martine Moïse qui n’a pas pris du temps pour réagir.

«Je note avec espoir que le Sénat américain exige du département d’État un rapport détaillé sur l’assassinat crapuleux de Jovenel Moïse et sur le massacre de La Saline. Pareille décision ne peut être qu’un bon levier pour faire avancer ces deux enquêtes dans le sens de la vérité» a déclaré  Martine Moïse sur son compte Twitter.

Rappelons qu’après les arrestations de Mario Antonio Palacios  et Rodolphe Jaar, des médias américains dont New York Times ont fait  des révélations autour de ce dossier.

Samir Handal l’un des suspects du crime sur la personne de Jovenel Moise était interpellé en Turquie, des procédures sont en cours pour obtenir son extradition en Haïti.

Dans la foulée, l’ancien sénateur John Joseph Joël, un autre présumé assassin de Jovenel Moïse serait arrêté le samedi 15 janvier 2022 à la Jamaïque.

La Rédaction