Brésil: Lula Inacio Da Silva ferait-il ce que Nelson Mandela a fait en Afrique du Sud après sortie de prison ?

Photo

L’ancien président brésilien Lula a passé une année et huit mois derrière les barreaux. Il est sorti ce vendredi 8 novembre 2019. Il a été accusé de corruption lors de son passage à la tête du plus grand pays de l’Amérique Latine, le Brésil.

Par Quetony SAINT-VIL
Courriel: quetony.saintvil@lemiroirinfo.com
Brésil, (https:www.lemoirinfo.com), Dimanche 10 novembre 2019

En prison, il continuait à clamer son innocence. Il qualifie son arrestation de décision politique. Son approche politique économique a dérangé les détenteurs du monopole économique de son pays.

 En effet, ces derniers ont profité de l’arrivée de l’un des leurs à la tête du pays pour régler leur compte avec cet ancien pacotilleur.

La vengeance est une source de discorde entre les peuples. Parmi les politiciens les uns sont plus intelligents que les autres.

D’autres cherchent à faire emprisonner leurs adversaires une fois arrivés à la magistrature suprême de l’État.
Cependant, Nelson Mandela avait tendu la main à ses oppresseurs, à sa sortie de prison, lorsqu’il a acquis le pouvoir en 1995 après 27 ans de rétention.

Est-ce que l’emprisonnement de cette icône du temps moderne va lui permettre de capitaliser sur ses séjours en détention pour bénéficier le vote de son peuple pour retourner à la magistrature suprême de l’État ?
S’il parvenait à être lu, suivrait-il les traces de Nelson Mandela où irait-il se venger ? Où continuerait-il à écrire l’histoire de son pays en apportant de l’innovation dans le traitement des oppresseurs politiques ?

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :