Haïti-Crise-Mandat des Sénateurs: Le parlement haïtien va-t-il se réveiller avec 10 sénateurs ou 19 sénateurs, ce lundi 13 janvier 2020 ?

Les sénateurs visés par le renvoi de ce lundi 13 janvier 2020 sont montés au créneau pour dénoncer la velléité du palais national à travers ses portes paroles qui annoncent l’intention du chef de l’État, Jovenel Moise, d’appliquer l’article 288 pour se débarrer de certains anciens alliés qui ont rejoint le camp des opposants.

 L’homme fort de l’Artibonite, le sénateur Youri Latortue, met le chef de l’État en défi de mettre à exécution son plan. «Mandat des sénateurs : l’article 94.2 de la Constitution renvoie à la loi électorale. Cette loi, en son article 50.3, a fixé le mandat des premiers Sénateurs à 6 ans.  Je mets Jovenel Moise, qui dit vouloir appliquer la Constitution, au défi de prouver le contraire» a-t-il écrit sur compte twitter.

En effet, le leader de Pitit Dessalines, Moise Jean Charles, est favorable des 19 sénateurs. «Mon mandat a été écourté dans cette même circonstance» a répété l’ancien sénateur du Nord. Il s’est réjoui du renvoi de ces sénateurs. Moise Jean Charles renouvelle son engagement de continuer pour les mouvements visant le changement du système.

Le Droit va-t-il triompher sur les prétentions et sur les arrogances des politiciens haïtiens ? Cette confusion servira-t-elle des prétextes pour des règlements et de la vengeance ? Une compromission est-elle en passe d’être trouvée pour éviter au chef de l’État de créer des nuisances avec les élus de son propre parti ?

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :