Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Cap-Haïtien/Insécurité : Trois présumés bandits subissent la loi de zéro tolérance lancée par les autorités judiciaires

Trois présumés bandits armés circulant à moto qui viennent de dépouiller un citoyen revenant d’une banque commerciale ont été tués par les policiers entre les rues 6 et 7 du boulevard de Cap-Haïtien, ce lundi 16 mars 2020.

Cap-Haïtien, https://www.lemiroirinfo.ca, Lundi 16 Mars 2020

L’opération de tolérance zéro lancée la semaine dernière par le commissaire du gouvernement du Cap-Haïtien, Me Florival Richemont, a porté ses fruits.

Le conducteur de motard des deux présumés bandits qui a voulu expliquer qu’il a été contraint par les deux autres individus déjà tués, a pu se taire avec un projectile au cou bien qu’il a été complètement maîtrisé.

Parmi les individus touchés «deux d’entre eux ont rendu l’âme sur place et le troisième a rendu son dernier soupir à l’hôpital» a rapporté un témoin.

Suivis de près, des membres de la population ont mené une véritable chasse aux sorcières au côté de la police à l’encontre de ces présumés bandits qui tentent de s’échapper après le braquage.


En échange de tirs entre les présumés bandits et la police, les forces de l’ordre ont eu raison sur eux sous l’acclamation de la population entre les rues 6 et 7 boulevard de Cap-Haïtien

.
Enfin, les agents de la PNH ont saisi deux armes à feu de calibre 9 millimètres et un sac à main contenant une somme d’argent, des carnets bancaires et des feuilles volantes du propriétaire de la sacoche.