Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Cap-Haïtien/Société : Les étalagistes réoccupent la rue 3 et minimisent les menaces des autorités

Les marchands des habits usagers (pèpè) retournent et étalent leurs produits de force sur la place de la rue 3, ce mardi 05 mai 2020.

Cap-Haïtien, https://www.lemiroirinfo.ca, Mardi 05 Mai 2020

Malgré l’interdiction faite aux marchands de vendre leur marchandise pendant le moment du coronavirus. Aujourd’hui le centre-ville de Cap-Haïtien, était bourré de vendeurs et de preneurs sans se munir des masques pour se protéger.

«Je suis obligé de venir vendre mes effets. Je suis mère monoparentale de trois enfants. J’ai trois enfants à nourrir et en prendre soin. L’espoir pour faire bouillir la marmite est ici» a expliqué Marie Antoinette.

Cependant, dans un arrêté communal, en date du 14 avril dernier, la vente des produits usagers était formellement interdite dans la commune de Cap-Haïtien.

En effet, le dimanche 26 avril 2020, les autorités ont procédé au nettoyage complet du marché des produits usagers de la rue 3 et ont profité pour démolir toutes les étagères  des marchands.

Enfin, des véhicules privés, le secteur du transport en commun et les motards font fi des mesures de prévention adoptées contre la covid-19. Une grande partie de la population ignore le coronavirus. Tandis que le pays  a déjà franchi la barre de 100 personnes infectées dont 11 décès.

Auteur: Mackenz Dorvilus