Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Gonaïves : La cité de l’indépendance livrée aux mains des opposants et les funérailles d’un militant déroulées sous vive tension

Les funérailles de Cénobie Mécène tué par balle le 21 décembre ont été chantées sur la place publique de la ville des Gonaïves, ce mercredi 1er janvier 2020, sous de vive tension entre les civils et les forces de l’ordre qui ont fait l’usage de gaz de lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Gonaïves, https://www.lemiroirinfo.ca, Mercredi 1er janvier 2020

Dispersés par la police par des gaz de lacrymogènes, les manifestants ont abandonné dans un premier temps le cercueil du défunt devant les locaux du commissariat des Gonaïves puis un autre groupe l’a récupéré pour l’enterrer dans sa dernière demeure au cimetière de la ville.

Plusieurs membres de l’opposition ont participé aux funérailles de Mécène Cenoble dans la ville des Gonaïves, ce mercredi 1er janvier 2020. Ces funérailles ont été transformées en manifestation contre le Président Jovenel Moise.

Les sénateurs Ricard Pierre et Youri Latortue figurent parmi les leaders de l’opposition qui ont été remarqués dans les obsèques de ce militant tombé le 21 décembre 2019 sous les balles assassines de la police.

Les organisateurs se décernent un satisfecit d’avoir empêché au président Jovenel Moise de célébrer les 216 ans de l’indépendance d’Haïti dans la cité de l’indépendance, Gonaïves, ce 1er janvier 2020. «Le chef de l’État ne contrôle plus tout territoire. Une partie est tombée sous la main de ses opposants» s’est réjoui l’un des leaders de l’opposition.

La rédaction/ Lemiroirinfo.ca