Haïti-Corruption : Le directeur général de l’ULCC, Me Claudy GASSANT et le ministre des affaires étrangères, Edmond BROCCHIT, dos à dos – des convocations boudées !

Directeur général Me Claudy GASSANT -Ministre , Edmond BROCHIT

Au total six (6) fonctionnaires de la chancellerie Haïtienne en République Dominicaine seraient convoqués au bureau de l’ULCC à Port au Prince, ce lundi 23 décembre 2019.

Port au Prince, https://www.lemiroirinfo.ca, Dimanche 22 décembre 2019

L’affaire de Judith EXAVIER, cheffe de Poste au consulat d’Haïti à Santiago, éclatée le 7 décembre 2019 à la frontière Haitiano-Dominicaine, a été l’élément déclencheur pour le directeur général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), Me Claudy GASSANT de se faire sentir. Le patron de l’ULCC veut approfondir son enquête sur le personnel de la chancellerie en République voisine.

Fraichement installé à la tête de (l’ULCC), Me GASSANT, multiplie les convocations. En effet, dans un communiqué, en date du 21 décembre 2019, le ministère des affaires étrangères qualifie de l’étonnante légèreté de l’ULCC de lancer des avis de recherches contre six employés de son ministère.

Dans une correspondance datant du vendredi 20 décembre 2019, le ministre des affaires étrangères demande à  la chancellerie d’Haïti en République Dominicaine de mettre un groupe de six fonctionnaires visés par cet avis de recherche à la disposition de  l’ULCC, ce lundi 23 décembre 2019.

Toutefois, dans un communiqué en date samedi 21 décembre, le ministre Edmond BROCCHIT essaie de mettre le directeur général de l’ULCC, Me Claudy GASSANT a sa place. Il rappelle aucun de ses employés ne fait pas l’objet d’une poursuite pénale et ils jouissent de leur pleine et entière l’immunité qui est liée à leur fonction. Lancer des avis de recherche contre des fonctionnaires qui ne font pas l’objet des poursuites pénales parait absurde aux yeux du patron de la chancellerie haïtienne, qui voit un excès de zèle dans les démarches de Me GASSANT.

Il s’agit de :

  1. Kerby Alcante DÉSORMEAUX, 2ème Secrétaire à l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine
  2. Judith EXAVIER, Cheffe de Poste au Consulat général d’Haïti à Santiago,
  3. Glaude SMITH, Administrateur de l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine
  4. Eric CHERESCA, Ministre Conseiller à l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine
  5. Yves Rody JEAN, chargé d’Affaire ai. de l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine
  6. Ronald BELDOR, Conseiller à l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine

Enfin, semblerait-t-il que les premières auditions de la cheffe de poste du consulat d’Haïti à Santiago, Judith EXAVIER, et du directeur Général du ministère des affaires étrangères, Me Henri Dorléans, les 12 et 13 décembre dernier,  amènent l’ULCC sur d’autres pistes liées à la corruption dans la diplomatie Haïtienne en République Dominicaine? Le dénouement de cette affaire n’est pas pour demain suite a ce bras de fer. Une affaire à suivre.

Auteur : Quetony SAINT-VIL

%d blogueurs aiment cette page :