Haïti-Corruption : Me Claudy GASSANT convoque le substitut du commissaire du Gouvernement Me Jacques SOUVENIR, après la libération provisoire de Kerby Alcante Désormeaux

 Le deuxième secrétaire à l’ambassade d’Haïti en République Dominicaine, Kerby Alcante Désormeaux a été arrêté par l’Unité de Lutte Contre la Corruption «ULCC» pour chef d’accusation de faux et usage de faux, puis libéré deux heures plus tard, ce lundi 30 décembre 2019.

Après son audition au Parquet de Port au Prince, deux heures plus tard, sa libération provisoire a été ordonnée par le substitut commissaire du gouvernement  Me Jeanty SOUVENIR, suite à une requête de son avocat.

En effet, Me Jeanty a fait droit, à une requête de son avocat, Me Camille Leblanc, qui s’est porté garant et a promis d’accompagner son client le vendredi 3 janvier 2020 en vue de poursuivre son audition.

Par ailleurs, le diplomate Kerby Alcante Désormeaux, est accusé de faux et usage de faux. Les premiers éléments de l’enquête conduite par l’Unité de Lutte Contre la Corruption relèvent que l’accusé a fait l’usage d’au moins trois identités différentes. Ce dernier assigné à l’ambassade d’Haïti en République Dominicaine à titre de deuxième secrétaire.

Le directeur général de l’(ULCC) Me Claudy GASSANT face au Parquet de Port au Prince dans l’affaire des diplomates accusés de corruption

Informé puis révolté et choqué par la libération de Kerby Alcante Désormeaux, le Directeur général de l’ULCC, Claudy GASSANT convoque le substitut du commissaire du gouvernement, Me Jeanty SOUVENIR, en charge du dossier de Kerby Alcante Désormeaux, le lundi 6 janvier 2020.

 Le substitut du commissaire du gouvernement Me Jeanty doit venir s’expliquer par devant Me GASSANT, les motifs de la libération de ce diplomate s’identifiant sur au moins trois identités différentes : « Kerby Alcante, Kerby Alcante Desormeaux, Kerby Alcantara Desormeaux».

«Le diplomate Kerby a été arrêté puis conduit au Parquet de Port au Prince, après qu’il aurait eu des difficultés à expliquer par devant des enquêteurs de l’ULCC, les différentes identités dont il dispose- puis il est citoyen dominicain et en même temps diplomate haïtien» a appris la rédaction de lemiroirinfo.ca.

Toutefois, une source proche du cabinet de la défense confirme que Kerby Alcante Désormeaux dispose d’un jugement rendu en Haïti expliquant ses différentes identités. Il est un citoyen haïtien-dominicain de mère Haïtienne et de père dominicain.  

Cette enquête sur la corruption est déclenchée après la saisie d’un véhicule que conduisait la cheffe de Poste du consulat d’Haïti à Santiago en République Dominicaine, Judith EXAVIER, à la frontière de Jimmani, le 7 décembre dernier.   

%d blogueurs aiment cette page :