A la une, Actualité, Art et culture, Justice, Société

Haïti: Un journaliste doublement sanctionné précise les faits liés à une altercation avec un policier de la circulation


Le journaliste présentateur à la Radiotélévision Caraïbes (RTVC), Patrice Salomon, dans une vidéo postée sur son compte facebook, ce dimanche 10 mai 2020, donne sa version des faits d’une altercation avec un policier de la circulation, au niveau de Bois Verna, à Port-au-Prince, en début de la semaine dernière. Patrice a été impatient lorsqu’un policier a pris du temps pour lui infliger une contravention pour le non-respect des règles de la circulation.

Port-au-Prince, htpps://www.lemiroirinfo.ca, Dimanche 10 Mai 2020

«C’est un simple accident de parcours. J’ai dû attendre plus de 30 minutes. Ma patience a été surpassée. J’ai laissé mon permis sans prendre la contravention pour ne pas être en retard dans mon travail. Je n’ai rien contre ce policier. Nous devrions suspendre de faire la une dans le sens contraire. Les journalistes et les policiers travaillent dans un contexte difficile. Nous sommes tous appelés à travailler pour le développement du pays» a fait remarquer, Patrice Salomon, qui a reconnu que sa contravention a été bien méritée.

Cependant, Patrice Salomon, a reconnu que Le policier était dans son bon droit de lui sanctionner d’une contravention. «Je n’avais pas en ma possession l’autorisation bien que je l’ai eue à la maison. J’aimerais bien rencontrer ce policier au cours de la semaine prochaine pour siroter une bière ensemble». «Nous devrions prôner la paix et l’unité au lieu de promouvoir ce qui consiste à diviser la société» a-t-il conclu.

En effet, dans un message vocal accompagné d’une photo de la fiche de contravention et le permis de conduire de Patrice Salomon, qui devenait viral sur les réseaux sociaux, un policier qui se présentait comme un agent de la circulation, avait critiqué le comportement plutôt jugé grossier de ce journaliste de RTVC. Ce journaliste lui aurait plutôt proféré des menaces et a poursuivi sa course.

Indignée par ce nouveau scandale, la direction de la station de la Rue Chavannes, dans une note de presse, avait quant à elle déploré cet incident qu’elle a qualifié de regrettable, tout en annonçant la mise en disponibilité de son staff, en attendant qu’une enquête soit diligentée. Elle permettra, poursuit la note de la RTVC de faire toute la lumière sur ce triste dossier.

Reste à savoir l’état d’avancement de l’enquête qui a été annoncée par la direction de la Radiotélévision Caraïbes, pour se faire une idée de l’avenir de Patrice Salomon dans ce média et les nouveaux comportements qui vont être dictés aux employés de l’institution.

Si la RTVC a sanctionné son employé en attendant une enquête pour élucider cette affaire; toutefois, ce policier qui se faisait passer pour une victime du journaliste devrait être à son tour sanctionné par ses supérieurs pour avoir divulgué les informations confidentielles d’un usager qui a un domicile connu. Cet agent de la circulation a choisi les réseaux sociaux pour régler ses différends avec un journaliste au lieu d’utiliser les dispositions légales que lui confère la loi..

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :