A la une, Actualité, Art et culture, Justice, Politique, Sécurité, Société

Haïti/Opération à Village de Dieu : L’OPC et le RNDDH lancent une mise en garde au ministre de la justice!

Une opération sanglante annoncée par le ministre de la justice, Lucmane Delille, à Village de Dieu pour traquer les bandits armés d’ici, ce mardi 28 Avril 2020, préoccupe l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) et des organisations de défense des droits humains dans le pays.

Port-au-Prince, https://www.lemiorinfo.ca, Dimanche 26 Avril 2020

Dans une note rendue publique ce week-end, l’organisme étatique doute que la garde des sceaux de la République aurait mesuré les dimensions sociologiques de son ultimatum de 72 heures accordé aux citoyens paisibles de quitter le village de Dieu. «L’OPC encourage les autorités concernées à faire de la sécurité de la population une vraie question d’État» a écrit Renan Hedouville, le patron de l’OPC.

Toutefois, l’OPC exhorte les autorités étatiques à travailler pour améliorer les conditions de vie des citoyens et surtout les sans-abri en cette période de confinement au lieu de demander à ces derniers d’aller s’exposer dans les rues.

En effet, « L’OPC tout en disant appuyer toutes opérations visant à démanteler les gangs armés qui fonctionnent dans le pays notamment dans l’aire du bicentenaire, rappelle que les autorités ont pour impérieuse obligation de respecter et de protéger les droits fondamentaux de la personne en toutes circonstances », précise le Protecteur du citoyen, Renan Hedouville, dans sa note de mise en garde.

Pour sa part, le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance, croit que l’appel de Lucmane Delille demandant à la population de vider les lieux est digne d’un pouvoir d’extrême droite.

De leur côté, les deux chefs de gangs de Village de Dieu Izo et Manno disent attendre de pied ferme le premier ministre Joseph Jouthe et le ministre de la justice, Lucmane Delile.

Le gang de Village de Dieu accuse le gouvernement haïtien d’être en connivence avec les chefs de gangs de Pilate et avec, Jimmy Cherizier, dit Barbecue. Cependant, les deux chefs de gangs indiquent qu’ils n’abandonneront pas leur base et sont prêts à mourir les armes à la main.

Enfin, les hommes armés de Village de Dieu bloquent, depuis quelques temps, la circulation entre la capitale haïtienne et 4 départements du Grand Sud. Il s’agit du Sud‘Est, du Sud, des Nippes et de la Grand Anse». Les compagnons d’Izo veulent à tout prix avoir la tête de Barbecue qui, selon eux, fera partie du contingent qui mènera l’opération annoncée à Village de Dieu.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :