Haïti-Parlement: Qui partira au deuxième lundi du mois de janvier 2020 ? Le sénat semblerait divisé quant à l’interprétation de la loi sur le mandat des pères conscrits.

La 51ème législature haïtienne a connu toutes les scènes de mauvais goûts, en 2019. Des bagarres entre les sénateurs et des civils, l’avortement de plusieurs séances de ratifications des premiers ministres, un scandale de détournement de fonds, le vandalisme des matériels de la salle d’audience par des civils avec la complicité de certains sénateurs et le sénat a été barbouillé de matières fécales.

 En outre, le sénateur du Nord, Jean Ralph Féthière a fait feu, au moins deux journalistes ont été blessés par balles. Enfin, le bureau du sénat a été relocalisé dans les hauteurs de Pétion-Ville pour cause d’insécurité.

Cependant, si les élections pour le renouvellement de deux tiers du sénat et celles pour l’arrivée de la 52ème législature au niveau de la chambre des Députés avaient été organisées, le deuxième lundi du mois de janvier 2020, on aurait eu la rentrée parlementaire. Faute d’organisation d’élections à temps, le Parlement fera face à un dilemme. La chambre basse où siègent les Députés sera dysfonctionnelle et le grand corps  devrait être amputé de 20 de ses membres, plus l’absentéiste Guy Philippe.

Quid du mandat des Sénateurs?

Le sénat semblerait divisé quant à l’interprétation de la loi sur le mandat des pères conscrits. Si pour certains Sénateurs, hors de question de rester un jour de plus au deuxième lundi de janvier 2020, pour d’autres c’est le contraire. 

Nord : Dieudonne Luma ETIENNE et Nawom MARCELLUS, Ralph Fethiere JEAN

Nord’Est : Ronald LARECHE et Jacques Sauveur  JEAN, Wanique PIERRE

Centre:  Willot JOSEPH, Wilfried GELIN, Rony CELESTIN

Nord’Ouest : Evalliere BEAUPLAN, Olondieu Louis, Kethlaire AUGUSTIN

Artibonite : Youri LATORTUE et Carl Murat CANTAVE, Garcia DELVA

L’Ouest : Antonio CHERAMY, Jean Renel SÉNATUS, Patrice DUMONT

Sud’Est : Ricard PIERRE, Dieupie CHERUBIN, Joseph LAMBERT

Nippes : Francenet DENIUS, Nenel CASSY, Denis CADEAU

Sud : Jean Marie Junior SALOMON, Hervé FOURCAND, François SILDOR 

Grand’Anse : Sorel JACINTHE, Jean Rigaud BELIZAIRE

Le farouche opposant du pouvoir en place, le Sénateur de l’Ouest, Antonio CHERAMY (Don Kato) confirme que son mandat prendra fin le 13 janvier l’an prochain. Après cette date, Don Kato n’est plus Sénateur de la république et je n’ai pas besoin d’un jour de plus, s’est-il affirmé sans ambages.

Si c’est de gaité de cœur que Don Kato veut reprendre son micro d’artiste après son passage au sénat, son collègue de l’Artibonite, Youri Latortue, ne le lui voit pas encore habiller en tablier d’entrepreneur.

Le chef du Parti politique Ayiti An Aksyon (AAA), plaide pour le respect de l’article 50.3 de la loi électorale de 2015, qui, dit-il, détermine la durée de son mandat.

«Je serai toujours Sénateur de la république en fonction au-delà du 13 janvier 2020 et je ne quitterai pas le sénat avant la fin de mon mandat» a nuancé, Youri Latortue.

Environ 20 sénateurs qui sont sur la liste pour quitter le sénat au deuxième lundi de janvier 2020,  combien d’entre eux sont-ils  d’accord pour partir avec le cœur léger même si le travail pour lequel ils ont été payés est insignifiant ? Vont-ils s’arranger derrière l’interprétation de l’article 50.3 de la loi électorale de 2015 que Youri Latortue a sorti de son chapeau de Sénateur comme un coup tordu à l’exécutif ?

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :