Haïti: Un prêtre orthodoxe promu évêque puis évincé pour soupçon de prédateur sexuel et de détournement de mineure

Pere Bruno Eugener

Le Père Bruno Eugener a été ordonné prêtre, il y a environ 4 ans. L’église catholique Romaine a sanctionné le vicaire de la paroisse de Saint-François d’Assise de Ranquitte dans le département du Nord d’Haïti, pour avoir enceinté une mineure élève du secondaire d’une école qu’il dirigeait dans la dite paroisse.

Port au Prince, https://www.lemiroirinfo.ca, Jeudi 09 janvier 2020

Chassé par l’église catholique Romaine en 2018 pour son appétit viril pour le sexe des mineures, il a été récupéré par l’église Orthodoxe de l’unité d’Haïti.

Une fois, qu’il a été intégré dans cette nouvelle famille de l’église, son charisme et son talent lui ont valu le droit d’être promu au rang des évêques de l’église Orthodoxe d’Haïti par le Primat haïtien le 27 décembre 2019.

Cependant, cette promotion lui a filée entre les doigts sans pouvoir en jouir à cause de ses vices cachés pour le sexe des mineures qui ont été mis à nu dans un rapport secret.  Le Tribunal Suprême de l’église Orthodoxe  a annulé sa nomination, le 29 décembre puis il a été écarté le 5 janvier 2020 en attendant une décision définitive, le 5 juin 2020.

 En effet, celui qui croit avoir les bonnes vertus pour critiquer les autres a été dénoncé par la clameur publique au siège de l’église Orthodoxe de l’unité à Bruxelles.

L’homme de Dieu n’est pas à son premier coup d’essai. En effet, le vicaire était affecté dans une paroisse dans la commune de Plaisance (département du Nord), il a été promptement décampé pour des pratiques obscènes portant à l’avortement forcé des jeunes demoiselles apparemment sans défense parentale. «Ces atteintes à la pudeur qui ne sont pas dignes d’un Prêtre lui ont couté des sanctions  au niveau de la Pastorale des Jeunes» a-t-on appris d’une source de l’Archevêché du Cap-Haitien.

Voulant lui donner une seconde chance de se racheter, on lui a fait rouler sa bosse d’une paroisse à l’autre jusqu’à cette dernière affection à Ranquitte pour qu’enfin une enquête lui a enlevée la soutane de l’église catholique.

En effet, une enquête secrète de l’église de l’unité a prouvé la culpabilité du prêtre. N’ayant pas être capable d’affronter cette réalité qui crève les yeux et devant les preuves irréfutablement accablantes qu’on lui a balancées à la figure, Père Bruno a avoué à la commission d’enquête du Primat haïtien qu’il est le géniteur de cet enfant né de ses relations sexuelles avec une mineure de son ancienne paroisse  Saint-François d’Assise de Ranquitte. «En vue de prouver de prouver ma bonne foi, j’ai reconnu l’enfant et l’ai pris en charge en parfait accord avec la famille», fin de citation.

Pour le moment, le révérend Père Bruno Eugener qui est en passe d’être défroqué est écarté purement et simplement du sacerdoce, sa nomination au prestigieux poste Évêque de l’église a été annulée par le conseil en date du 29 décembre 2019 soit 2 jours après avoir pris connaissance de la nouvelle de sa promotion.

Le Saint Synode de l’Église de l’unité confirme qu’il se prononcera définitivement sur ce dossier le 5 juin de l’année en cours.

La rédaction

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :