Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Immigration: Le gouvernement du Québec veut réajuster le Programme d’ Expérience Québécoise (PEQ) !

La décision du gouvernement de François Legault de modifier le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) a plongé dans l’émoi non seulement les étudiants, les travailleurs du Québec mais aussi les entrepreneurs de toute la région. Les pressions des concernés entre les étudiants, les travailleurs temporaires et les entrepreneurs obligent le gouvernement provincial de la CAQ à réviser ses décisions dans une note rendue publique au cours de la semaine. 

Par  Patrick Mackintosh Jean
Courriel:  patrickmackintosh.jean@lemiroirinfo.com
Montréal, (https:www.lemiroirinfo.com), vendredi 8 novembre 2019

Dans cette décision qui ne fait pas unanimité au sein des secteurs, le gouvernement propose une loi sur l’immigration pour laquelle on va demander aux gens dont leurs métiers ne sont pas listés et reconnus dans la province de quitter le Québec. 

Sans tenir compte du nombre d’années vécu dans la province, votre contribution à la société, votre statut, les diplômes québécois acquis, la famille que vous aviez fondé. C’est cette épée de Damoclès qui est pointée aujourd’hui sur la gorge des milliers d’étudiants, de travailleurs et d’entrepreneurs. 

Le Parti au pouvoir, Coalition Avenir Québec (CAQ) du Premier Ministre, François Legault a considérablement réduit le nombre de programmes d’études ou de domaines de formation pour lesquels le programme de l’expérience québécoise (PEQ) pourrait s’appliquer. 
Par cette décision, le gouvernement Legault est venu briser le parcours et le rêve de milliers de personnes qui contribuaient déjà pleinement à la société et l’économie québécoise. 

Le PEQ a facilité l’arrivée au Québec des milliers d’immigrants chaque année. 

Les différents partis politiques formant l’opposition se rangent en bloc pour critiquer cette décision et demander à la CAQ de faire marche arrière et d’écouter la raison plutôt que de prendre une décision idéologique.

Sans entêtement, le gouvernement Legault revient partiellement à la raison en offrant un droit acquis aux étudiants et aux travailleurs étrangers déjà installés au Québec.


LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :