A la une, Actualité, International, Politique

Violence et répression en Haïti- L’Assemblée nationale du Québec témoigne sa solidarité

L’objectif de cette Motion sans préavis, adoptée ce jeudi 31 octobre 2019, vise à témoigner la solidarité sans réserve des Québécois au peuple haïtien et son désir de retrouver une société stable et sécuritaire.

Montréal, ( http://www.lemiroirinfo.com), Vendredi 1er  Novembre 2019

À travers cette motion de solidarité adoptée, les députés québécois expriment leur appui à la population haïtienne qui connait des moments difficiles ces derniers jours et qui vit une situation humanitaire précaire et sécuritaire inquiétante.

Des milliers citoyens issus de toutes les couches sociales occupent depuis plus de six semaines le macadam pour exiger de meilleures conditions de vie et le départ du président du Jovenel Moïse, épinglé dans divers actes de corruption.

En effet, le bureau de l’assemblée Nationale du Québec a promis d’acheminer cette Motion aux bureaux du premier ministre Justin Trudeau, du représentant d’Haïti à Montréal et à la communauté internationale humanitaire.

La porte-parole libérale en matière de Relations internationales, Mme Paule Robitaille, a présenté une motion en soutien à la situation humanitaire inquiétante qui secoue Haïti. Une motion adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale.

Motion présentée par la députée de Bourrassa-Sauvé :
« Que l’Assemblée nationale reconnaisse la situation humanitaire inquiétante provoquée par la crise majeure qui secoue la République d’Haïti et qui paralyse ses principales institutions depuis des semaines ;
Qu’elle exprime sa vive inquiétude face aux violences ainsi qu’aux multiples atteintes aux droits et libertés de la population haïtienne ;
Qu’elle témoigne de notre solidarité sans réserve envers le peuple haïtien et son désir de retrouver une société stable et sécuritaire ;
Qu’elle rappelle les liens d’amitié qui unissent les peuples québécois et haïtiens, ces liens rendus encore plus forts par la présence au sein de notre société des quelque 150 000 Québécois d’origine haïtienne ;
Qu’elle enjoigne les gouvernements du Québec et du Canada, ainsi que la communauté internationale à se mobiliser pour soutenir toute sortie de crise pacifique et démocratique qui émanerait des acteurs de la société civile haïtienne ».



La Rédaction/ LE MIROIRINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :