A la une, Actualité, Justice

Kerby Alcante Desormeaux arrété à l’aéroport de Port au Prince puis remis à la DCPJ/PNH

Kerby ALCANTARA DESORMEAUX

Quelques heures après son interpellation à l’Aéroport international Toussaint Louverture, le citoyen Kerby Alcante est désormais transféré, en début d’après-midi de ce vendredi 17 janvier, à la direction centrale de la police judiciaire, (DCPJ) de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

La raison évoquée pour ce transfert est que l’inculpé n’avait pas voulu répondre aux questions de l’unité de lutte contre la corruption. Le deuxième secrétaire de l’ambassade d’Haïti en République Dominicaine est accusé de faux et usage de faux.

Ces mêmes chefs d’accusation avaient poussé le directeur général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), Me Claudy Gassant a ordonné l’arrestation du citoyen Kerby Alcante, le 30 décembre dernier. Après son audition au bureau de (l’ULCC), le prévenu avait été transféré au parquet de Port-au-Prince, avant d’être libéré par le commissaire du gouvernement par intérim près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant. 

Cependant, dans une correspondance adressée au responsable du  commissariat de l’Aéroport, peu de temps après sa deuxième interpellation en moins d’un mois, ce vendredi, le substitut du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jeanty Souvenir, avait exigé de transférer le dossier du prévenu au parquet de Port-au-Prince pour les suites de droit. Cette décision, selon le magistrat, est prise en raison du fait que ce dossier se trouve déjà au cabinet d’instruction.

Une demande qui n’a pas trouvé de suite, puisqu’au lieu d’être transféré au parquet de Port-au-Prince, Kerby Alcante Désormeaux, répond aux questions des enquêteurs de la direction centrale de police judiciaire de la DCPJ/ PNH.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :