A la une, Actualité, International, Politique

Le Super tuesday et ses enjeux

Pour les démocrates américains, le Super Tuesday est un moment décisif dans un processus de sélection ardu et complexe. Alors que la nomination de Donald Trump pour les républicains est pratiquement assurée, ses opposants sont engagés dans une série d’élections, états par états, pour le droit de défier le président sortant. 

Le Super Tuesday rassemble dans le calendrier électoral américain le plus grand nombre d’États dans un même jour.

Ce mardi 3 mars 2020, 14 États participent au vote: Alabama, Arkansas, Californie, Colorado, Maine, Massachusetts, Minnesota, Caroline du Nord, Oklahoma, Tennessee, Texas, Utah, Vermont, Virginie, ainsi que les Samoa américaines et les démocrates basés à l’étranger.

Ce qu’il y a à gagner, c’est le nombre de délégués, qui varie d’un État à l’autre en fonction de la taille de sa population. C’est le nombre total de délégués et non le vote populaire global qui garantit en fin de compte la nomination.

Au début du mois de février, la compétition dans l’Iowa a réuni 41 délégués. Mais le Super Tuesday est crucial car 1 357 délégués sont à saisir, plus d’un tiers des presque 4 000 disponibles. Avec un nombre aussi important, il faudra peut-être plusieurs jours avant de connaître les chiffres définitifs, mais le résultat pourrait bien changer la donne.

La course pour les primaires démocrates se termine par une convention nationale en juillet, par le couronnement du candidat démocrate. 

La Rédaction 

%d blogueurs aiment cette page :