A la une, Actualité, International, Santé

Nouveau coronavirus en Chine: Québec se prépare pour protéger sa population

Sans attendre la position officielle de l’Organisation mondiale de la santé à l’égard de l’éclosion de cas d’infection par le nouveau coronavirus appelé 2019-nCoV, principalement en Chine et dans certains autres pays, les autorités de santé publique du Québec annoncent que les mesures nécessaires sont prises pour protéger la population.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux tient à rassurer la population et à rappeler que, la situation épidémiologique évoluant rapidement, les mesures nécessaires ont été prises pour diagnostiquer les cas qui pourraient se présenter sur le territoire québécois. Des instructions concernant le triage à l’urgence et la prise en charge des cas ont été distribuées au réseau, de même qu’un avis Info-Santé.

De plus, des interventions seront effectuées dans les aéroports canadiens, afin d’inviter les personnes ayant fréquenté les zones sous surveillance et qui présentent des symptômes, soit de la fièvre avec de la toux ou des difficultés respiratoires, à consulter rapidement dans une urgence.

Rappelons que peu de cas ont pour l’instant été diagnostiqués hors de Chine, soit en Thaïlande, au Japon, en Corée du Sud, à Taiwan et aux États-Unis. Tous les cas déclarés jusqu’au 21 janvier étaient liés à une visite dans la région où sont apparus les premiers cas et à un contact animal. Selon les analyses actuellement disponibles, la transmission entre personnes est considérée comme possible. Notons que quelques cas ont été rapportés chez des travailleurs de la santé. Le risque global pour les Canadiens demeure faible.

Faits saillants 

Ce nouveau virus est apparenté à celui qui cause le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait sévi dans certains pays, dont le Canada, il y a quelques années.

Il est apparu en Chine en décembre dernier, à Wuhan. Les premiers cas se sont déclarés à la suite de la fréquentation d’un marché de fruits de mer et d’animaux. La Chine ayant rapidement alerté la communauté internationale, les États sont en mesure de prendre les mesures préventives adéquates.

Source: Ministère de la santé du Québec

%d blogueurs aiment cette page :