A la une, Actualité, Condensé hebdo des nouvelles d'Haiti, Condensé hebdo International, International, Justice, Sécurité, Société

Résumé hebdo: conflit des gangs fait 148 morts, 500.000 écoliers privés d’éducation, Ariel et l’accord de Montana,  démantèlement d’un embryon de 400 mawozo dans le Nord, une mère tente de tuer ses deux filles

Ariel Henry rencontre des membres de l’accord de Montana

Le premier ministre Ariel Henry a rencontré mercredi 11 mai 2022, des initiateurs de l’accord de Montana. Les deux parties n’ont pas cependant communiqué sur le contenu des échanges qui ont duré plusieurs heures dans la résidence de Mme Magalie Comeau  Denis.

Plus de 500.000 enfants sont privés de l’éducation à cause le conflit des gangs armés

Le fonds des Nations-Unies pour l’enfance en Haïti a fait état de 500 000 enfants qui ont perdu l’accès à l’éducation en raison de la violence liée aux gangs. Près de 1 700 écoles sont actuellement fermées dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince en raison de ces affrontements entre gangs rivaux qui ont éclaté depuis la fin du mois d’avril, selon l’organisme des Nations Unies.

Un embryon du gang 400 mawozo démantelé à Cap-Haïtien

Une  opération menée par plusieurs unités de la Police nationale d’Haïti (PNH) à Plaine du Nord, au début de la semaine à Vaudreuil, entrée de la métropole du Nord, Cap-Haïtien, s’est soldée par la mort de 07 présumés bandits et l’interpellation de 3 autres. Au cours de cette opération, 3 armes à feu ont été saisies. Ces malfrats seraient un embryon du gang de 400 mawozo.

Les bandits détournent un autobus touristique
Un bus dominicain de la compagnie Metro Servicios Turísticos, à bord duquel  il y avait 10 citoyens turcs, des dominicains et Haïtiens a été détourné par des bandits armés le 8 mai dernier. Le rapt s’est produit à Papaye dans la commune de Croix-des-Bouquets, tandis que le bus effectuait son trajet Saint-Domingue Port-au-Prince. Par ailleurs, la Police nationale d’Haïti (PNH) annonce la libération le  jeudi 12 mai 2022, d’un groupe de passagers enlevés par des bandits dans  la commune de la Croix-des-Bouquets. Les victimes étaient à bord d’un autobus de la compagnie  Capital Coach Line et se rendaient en République dominicaine lorsqu’ils ont été enlevés.

Frantz Elbé fait le point sur ses mois à la tête de la police haïtienne
Un total de 94 présumés bandits tués, 4998 arrestations, 234 armes à feu saisies : tel est le bilan des six premiers mois de gestion du Directeur général ai de la Police nationale d’Haïti Frantz Elbé. Ce bilan a été présenté  lors d’une conférence de presse au cours de cette semaine. La police nationale d’Haïti a réalisé de multiples opérations sur le territoire ayant conduit ainsi à pas moins de 4998 arrestations pour kidnapping, assassinat, détention illégale d’armes à feu, entre autres. La PNH a saisi 234 armes à feu ainsi que 658 kilos de marijuana et 25 kilos de cocaïne. Elle a également récupéré 21 véhicules et plusieurs motocyclettes.
Le palais de justice  et le parquet de Port- au- Prince cambriolés

 Des individus non identifiés ont cambriolé dans la soirée du mardi 10 mai 2022, le Palais de Justice et le parquet de Port-au-Prince. Les bureaux de près de 10 magistrats instructeurs sont   vandalisés et des objets mobiliers emportés. Les bureaux des  juges « Iknson Edumé, Jean Wilner Morin, Anie Fignolé, Ramoncite Accimé » ont été dépouillés et des dossiers de justice volatilisés.

Affrontement entre les gangs armés a fait 148 morts


Le conflit entre les gangs armés du département de l’Ouest d’Haïti pour le contrôle des territoires dénombre au moins 148 personnes  assassinées dans la plaine du Cul de Sac, selon un rapport  du Réseau National des Droits humains, RDDNH, rendu public le mardi 10 mai 2022. C’est un bilan non exhaustif résultant des affrontements entre la bande à Chen Méchan et le gang 400 mawozo. Parmi les victimes 148 victimes figurent de jeunes enfants de moins de 25 ans, 81 maisons et 17 véhicules ont été incendiés, d’après le RNDDH.

Deux policiers arrêtés pour trafic de drogue

« Désir James et Jean Louis Fabert sont deux policiers qui ont été arrêtés pour trafic illicite de stupéfiants, par la  Police dans le Nord, dans la commune du  Limbé, le  mardi 10 mai 2022.  Ces deux agents de la PNH s’apprêtaient à se rendre à Cap-Haïtien,  à bord d’un véhicule de location marque Nissan Patrole, de couleur blanche ayant en leur possession 352 kg de paille sèche assimilable à la marijuana, une somme de 35.985 gourdes avec deux armes de services de labre 9nm et deux chargeurs ainsi que des munitions.

L’ancien sénateur John Joel Joseph reconnu avoir planifié l’assassinat de Jovenel Moise

L’ancien sénateur John Joël Joseph, arrêté à la Jamaïque pour son implication présumée dans l’assassinat de Jovenel Moïse, a reconnu devant les enquêteurs du Bureau Fédéral d’Investigation (FBI) avoir joué un rôle important dans  l’exécution de l’ex chef de l’État. Selon le journal Miami Herald, John Joël Joseph a fourni des moyens nécessaires en termes de logistique aux anciens militaires colombiens lors de l’assassinat de Jovenel Moïse.

Une mère haïtienne tête de tuer ses deux filles


Une femme de nationalité haïtienne a été arrêtée aux États Unis pour avoir tenté de tuer ses deux filles. La mère Joanne Zéphir a été arrêtée par les autorités policières de la Floride, après qu’elle a donné à boire  du chlore à ses deux filles. Admises  d’urgence à l’hôpital, l’ainée, âgée de (8) ans, a survécu. Cependant, la cadette, âgée de trois (3) ans a rendu l’âme à l’hôpital.

Les Cayes : Deux présumés bandits tués

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des cayes Me Ronald Richmond a dressé le bilan de plusieurs opérations menées conjointement entre le parquet des cayes et la police nationale dans le sud du jeudi 05 Mai au dimanche 08 Mai 2022, en mêlée de presse, lundi 09 mai 2022. Deux présumés bandits ont été tués  et une arme à feu a été confisquée. Le titulaire du parquet des cayes sollicite la collaboration des membres de la population afin de mieux combattre le phénomène du banditisme dans la juridiction des cayes.

Jacmel prolonge dans le blackout à cause de l’insécurité à Port-au-Prince

« La ville de Jacmel plonge dans le noir  depuis plus d’une  semaine en raison de l’absence de carburant » a déclaré Ing.Guyto Pierre Louis directeur du centre semi autonome de cette ville touristique du département du Sud’Est. « Malgré plusieurs commandes effectuées auprès des distributeurs de produits pétroliers, ils disent il y a trop de risque d’insécurité à encourir pour envoyer leurs camions citernes » a précisé ing Pierre Louis ». Ce refus est dû à cause de plusieurs camions citernes déjà détournés par les bandits qui opèrent dans la zone de martissant, entrée de la capitale Sud de la capitale haïtienne.

Jérémie : Manifestation contre l’insécurité et la cherté de la vie

À Jérémie, plusieurs dizaines de personnes ont parcouru les rues de la ville, jeudi 11 Mai 2022, pour  dénoncer la cherté de la vie, l’insécurité, le kidnapping et la lenteur dans les travaux de construction du pont reliant la rivière à la rentrée sud de Jérémie. Ils menacent de fouler à nouveau le macadam si rien n’est fait dans les jours qui viennent.  À noter la manifestation a été déroulé sans aucun incident majeur sous la protection des forces de l’ordre.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :