A la une, Actualité, Art et culture, Société

Société: Un jeune haïtien en course pour le prix de RFI et de l’AUF avec son texte «Le géant minuscule»

Le jeune haïtien Louendy Chery, âgé de 23 ans, est en course pour remporter le prix des jeunes écritures de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et de Radio France Internationale (RFI). Son texte est  intitulé «le géant minuscule». Classé pour l’instant en première position avec plus de 3801 voix.  La date limite pour les votes se tiendra jusqu’au 22 juin. Le dévoilement du prix se fixera pour le 29 juin 2020. Seulement le lauréat sera récompensé.

Cap-Haitien, https://www.lemiroirinfo.ca, Lundi 22 Juin 2020

En effet, Louendy Chery étudiant en médecine à l’UEH sur la bonne voie pour gagner ce concours cette année. Son texte, le minuscule géant décrit la réalité du village * Gojim* composé de plusieurs tribus riches, militarisés et d’autres très faibles et pauvres. Sans qu’on ait pu expliquer un géant minuscule vient troubler le village. Il sème la mort et la panique générale. Mais un villageois venant d’une tribu pauvre. Ce dernier, par son intelligence  a trouvé un moyen pour tuer «le minuscule géant». Malgré tout, il était sous-estimé par sa stratégie. Après sa victoire, les villageois comprennent la nécessité de se fraterniser et le partage des richesses.

Lien pour lire le texte : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-minuscule-geant

Parmi les 670 participants, son texte est retenu par un jury composé de Marion Joseph, journaliste chez Phosphore, de François Blaise, rédacteur en chef d’ Okapi et de l’équipe éditoriale de Short  Édition s’est ensuite réuni pour délibérer.

Louendy Chery a vu le jour dans la commune du Cap-Haïtien le 27 mai 1997 dans une modeste famille monoparentale. Il nous a fait comprendre «l’écriture et la lecture font partie sa passion depuis à l’âge de huit ans». Il étudie pour l’instant la médecine au campus Henri Christophe de l’Université d’État d’Haïti de Limonade. Il est en quatrième année.

Un écrivain en herbe

Notons que le 6 décembre 2019, il a été lauréat national et lauréat des lauréats du concours de texte de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC). En 2016, il a terminé deuxième lauréat national du concours de texte de la Compassion Haïti sur la domesticité.

Sans ambages, il a nominé lors du concours de texte de l’hôpital de la convention baptiste d’Haïti (HCBH) pour ses 10 ans. Il a gagné trois fois le concours de texte de la Compassion Haïti avec des thèmes variés.

En ce sens, le jeune Louendy Chery ne cache pas sa satisfaction pour nous dire «L’écriture et la lecture le libèrent». Il écrit pour ne pas mourir. Il lit pour se libérer et écrit pour libérer les autres.

Il continue à nous raconter sur un ton amusant qu’il est autant intéressé à l’écriture parce qu’il voyage rien qu’en écrivant et lui qui aime voyager (Rire). Et même ses notes de médecine, il les écrit, et les réécrit parfois pour mieux les retenir.

Malgré les problèmes d’encadrement des jeunes ne cessent de nous épater par leur talent et leur amour pour la culture de l’écriture.

Auteur : Mackenz Dorvilus

%d blogueurs aiment cette page :