Un sit-in pour exiger l’arrestation du Délégué du Nord et des réparations pour des résidents de Shada-II


L’initiative Patriote du Marien/IPAM a organisé un sit-in devant le Parquet près du Tribunal de Première Instance du Cap-Haitien, ce vendredi 19 juin 2020.

Cap-Haitien, https://www.lemiroirinfo.ca, Dimanche 21 Juin 2020

L’objectif de cette initiative vise à exiger l’arrestation du délégué départemental du Nord, Pierrot Dégaul Augustin, accusé par le commissaire du gouvernement, Me Richement Florival, comme étant le protecteur des membres du gang AJIVIT et par le maire adjoint du Cap-Haïtien, Esaïe Lefranc comme le principal fournisseur d’argent, d’armes et de munitions du gang en question.

En effer, ils ont profité l’occasion pour dénoncer la démolition arbitraire du quartier Shada-II, sous prétexte que ce dernier est pris en otage par le gang AJIVIT.«Nous avons été au tribunal de paix pour faire verbaliser les déclarations faites par le commissaire du gouvernement, Me Florival Richemont et le maire adjoint Esaie Lefranc concernant l’implication du délégué dans l’alimentation du gang AJIVIT» ont-ils expliqué aux micros des journalistes.

«Nous attendons que les tribunaux reprennent pour porter plainte contre le délégué du Nord qui devrait être derrière les barreaux» ont martelé l’ancien député de Quartier-Morin, Hugues Célestin et et l’ancien sénateur du Nord’Est, Jean Baptiste Bien-Aimé, deux responsables régionaux de l’Initiative Patriote du Marien (IPAM).

Enfin, l’ancien sénateur du Nord’Est et membre influent du parti Fanmi Lavalas, Jean Baptiste Bien-Aimé, dénonce le chef de l’État Jovenel Moise, qui, dit-il, encourage la prolifération des gangs armés dans le pays à travers les délégations départementales. Il cite notamment le gang armé COSOVO qui brutalise les opposants politiques du locataire du palais National sous le regard impuissant des forces de l’Ordre. et ceux du groupe (AJIVIT) du quartier populaire de Shada-II.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :