Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Cap-Haïtien/covid-19: le couvre-feu est bafoué et la distanciation sociale négligée !

Photo: Mackenz DORVILUS

Une semaine après l’annonce du couvre feu de 20h à 05 heures du matin sur tout le territoire national, un reporteur du journal a constaté que la circulation continue comme aux heures régulières après 20h dans la cité Christophienne.

Cap-Haïtien, https://www.lemiroirinfo.ca, Dimanche 29 Mars 2020

 » La ville du Cap-Haïtien ne respecte pas à la lettre l’arrêté gouvernemental interdisant la réunion de foule et de circulation après 20h » a rapporté Mackenz Dorvilus qui a fait le tour de la ville, ce samedi 28 mars à partir de 21h.

8 heures 50 pm s’écoulent jusqu’à présent les voitures, les motards, les piétons, plusieurs propriétaires des épiceries de la ville font fi des dispositions y sont relatives. La question du couvre-feu de chaque soir, jusqu’à nouvel ordre, déclaré par le Président de la République, en date du jeudi 19 mars 2020 est loin d’être respecté par les capois.

Jonas Pierre un jeune homme de 22 ans nous confie  » je suis obligé de sortir ce soir pour acheter trois bières » a-t-il dit, il était déjà 21h00. Chaque jour la ville fonctionne comme d’habitude.

Par ailleurs, les files d’attente des clients accolés les uns contre les autres avant d’entrer dans les banques, représentent une menace de propagation de covid-19. Car, la distanciation sociale de deux mètres recommandée est en passe d’application.

Depuis l’annonce de l’état d’urgence sanitaire par le chef de l’État, Jovenel Moïse, les mesures d’hygiène dans les marchés publics, le transport en commun et dans les banques commerciales ainsi que dans les maisons de transfert s’échappent aux citoyens.

Bien que la Mairie de la cité Christophienne ait procédé à une opération de nettoyage au marché Cluny le jeudi 26 mars 2020. Il reste encore beaucoup à faire pour sensibiliser la population de respecter les consignes.

Déjà 15 personnes sont infectées de covid-19 dans les 4 des 10 départements du pays selon le dernier rapport du Ministère de la santé publique et de la population (MSPP).

L’État imposerait-t-il son autorité pour faire respecter les mesures préventives pour freiner la propagation de la Covid-19?

Auteur: Mackenz Dorvilus