Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Covid-19: Des associations de journalistes plaident en faveur d’un confinement général de 15 jours

Le Réseau Haïtien de Journalistes en Santé et l’Association de journalistes haïtiens se disent favorables à un confinement général de la population en vue de contenir la propagation du virus dans le pays. Dans un communiqué de presse publié, ce lundi 30 mars, les deux associations de journalistes haïtiens ont critiqué le pragmatisme avec lequel les autorités haïtiennes gèrent le dossier de la Covid-19 dans le pays.

Port-au-Prince, https://www.lemiroirinfo.ca, Lundi 30 Mars 2020

Le RHJS et l’AJH reviennent sur un premier communiqué publié le 23 mars dernier, dans lequel elles ont fait plusieurs propositions à l’État haïtien, pour une meilleure gestion de la crise. Malheureusement, constatent-elles, une semaine après, aucune solution n’a été apportée. Au contraire le virus continue de se propager à un rythme plutôt inquiétant dans le pays, déplorent ces deux regroupements de journalistes.

«Le confinement partiel ne résoudra pas le problème de la propagation du virus. Haïti n’a nullement la capacité d’une prise en charge agressive de la COVID-19.  Le seul outil dont nous disposons actuellement est la prévention.  Aussi est-il encore tôt pour le pays de faire ce choix judicieux avant qu’il ne soit trop tard» Conseille le consortium RHJS-AJH.

Les deux associations en ont profité pour demander aux autorités de prendre toutes  les dispositions nécessaires pour un confinement général de la population. En d’autres termes, garder à la maison tout le monde pendant 14 jours renouvelables, afin de faire face à cette menace qui pèse sur les 11 millions d’haïtiens.

Contacté par téléphone, le secrétaire général du RHJS, dr Odilet Lesperant, cosignataire du communiqué, encourage en plus du confinement, le port obligatoire de masques dans les lieux publics.

En outre, le médecin-Journaliste a suggéré que les supermarchés, les banques et d’autres activités essentielles  restent ouverts. Cependant, a-t-il fait valoir, des mesures doivent être prises pour le contrôle de la distance de 1m50, tout en exigeant l’usage du masque.

De son côté, le secrétaire général de l’AJH, Jacques Desrosiers, a insisté le rôle des journalistes en cette période d’incertitude. Il encourage en ce sens, à ses confrères et consœurs journalistes à faire preuve de professionnalisme dans le traitement des dossiers liés à la pandémie, afin, dit-il, de ne pas alarmer davantage la population.

Depuis la découverte du premiers cas de Covid-19, le 19 mars dernier, le nombre de cas avérés de contamination est estimé à 15, répartis dans 4 départements géographiques du pays, selon le dernier bilan communiqué par le ministère de la santé publique et de la population (MSPP), en date du 30 mars 2020.

Auteur : Louiny FONTAL