Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Économie : «Haïti vers une régression économique de -1,4 % en 2020» prédit la Banque mondiale

La Banque mondiale, dans sa dernière édition des perspectives économiques mondiales, annonce une année sombre pour Haïti, sur le plan de la croissance économique, -1,4 %  du Produit Intérieur Brut (PIB).

Port au Prince, https://www.lemiroirinfo.ca, Mercredi 15 Janvier 2020

 Comparativement à la réalité haïtienne, sur le plan économique mondial les prévisions de croissance pour 2020 projetteraient plutôt une lueur d’espoir, 2,5 %.

Les situations socio-économiques des haïtiens seraient encore plus précaires en 2020, selon les prévisions de la banque mondiale.

Une nouvelle reçue comme une traînée de poudres, dans un contexte d’instabilité sociale grave et d’incertitude politique.

A noter qu’en 2019, l’économie haïtienne a déjà enregistré une croissance économique négative de 0,9%, contre 1,5% de croissance en 2018.

Les causes sont multiples : crises sociopolitiques à répétition, catastrophes naturelles, dépréciation rapide du taux de change, inflation élevée et insécurité alimentaire croissante exacerbée par la sécheresse.

Selon le sociologue Auguste D’Meza qui intervenait hier sur la crise haïtienne, sur une Station de Radio de la capitale, 2020 serait encore plus catastrophique que 2019.

«Haïti est au bord du précipice. Si rien n’est fait pour trouver un consensus devant aider à la stabilité sociopolitique du pays, la situation serait invivable», s’inquiète le professeur d’universités.

«Nous devons, chacun en ce qui nous concerne, prendre de la hauteur, regarder dans un miroir et reconnaître que nous avons une prospérité à léguer à nos enfants et petits-enfants», conseille l’analyste politique.

Auteur : Louiny FONTAL