A la une, Actualité, International, Santé, Société

États-Unis d’Amérique : Un agent de sécurité rapprochée de Donald Trump testé positif à la Covid-19

Cette information communiquée, jeudi 07 mai, par l’exécutif américain, a fait l’effet d’une véritable bombe dans les médias, aux États-Unis, mais aussi dans le reste du monde.  Il s’agit en fait d’un militaire travaillant auprès de la maison blanche qui a été testé positif au nouveau coronavirus.

Washington, https://www.lemiroirinfo.ca, Jeudi 07 Mai 2020

Pour couper court à toute éventualité de propagation du virus au sein du palais présidentiel américain, il a fallu tester tout le personnel de la Maison-Blanche, y compris le président lui-même. «Nous avons été récemment informés par le service médical de la Maison-Blanche qu’un membre de l’armée américaine travaillant dans l’enceinte de la Maison Blanche avait été testé positif au coronavirus», a fait savoir Hogan Gidley, porte-parole de la présidence

«Le président Donald Trump et le vice-président Mike Pence ont depuis été testés négatifs au virus et restent en bonne santé», a ajouté le porte-parole Gidley. Selon la chaîne d’information en continu CNN, le militaire en question est un membre de la Marine au service direct de Donald Trump.

En effet, les mesures de sécurité sanitaire  imposées par la Maison-Blanche, depuis le début de l’épidémie de Covid-19, aux États-Unis, en février dernier, permettent à  l’entourage immédiat du président d’être soumis  régulièrement à des tests, dont les résultats sont connus en une quinzaine de minutes. «Ce dispositif de sécurité peut néanmoins connaître des failles» a constaté un journaliste accrédité à la Maison-Blanche.

Ce dernier rapporte que les journalistes amenés à approcher le chef de l’État ne sont notamment pas dépistés. Bien que les autorités sanitaires du pays encouragent le port obligatoire de couvre-visage pour le personnel de la Maison-Blanche, Donald Trump et son vice-président, Mike Pence,  refusent jusqu’ici de porter de se conformer à cette exigence sanitaire.

Enfin, les États-Unis comptent par ailleurs plus de 1,22 million de cas officiellement diagnostiqués, dont quelque 190 000 personnes déclarées guéries. Puis, ils ont réalisé plus de 7,75 millions de tests de dépistage depuis le début de cette pandémie.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :