A la une, Actualité, International, Justice

États-Unis: John Gardner devient le premier condamné à mort exécuté en 2020

L’administration pénitentiaire de l’État de Taxas aux États-Unis a rendu public ce mercredi 15 janvier le nom de la première personne exécutée pour l’année 2020.

Montréal: www.lemiroirinfo.ca, 15 janvier 2020

John Gardner, 64 ans était assis depuis plus de 15 ans dans le couloir de la mort suite à sa condamnation à la peine capitale en 2006 pour le meurtre de sa cinquième épouse qui l’avait quitté après avoir subi de nombreuses violences et cette dernière avait fait une demande en divorce. 

Avec un lourd passif en matière de violences conjugales, M. Gardner a été innocenté après le meurtre de sa première épouse pour faute de preuves. Il a été accusé par la suite d’avoir fusillé sa deuxième conjointe alors qu’elle était enceinte. 

John Gardner qui ne prend pas de pause avait enlevé sa troisième femme et passé à tabac la fille de cette dernière après avoir bénéficié d’une libération conditionnelle.

Sa quatrième épouse à été retrouvée morte et les preuves trouvées sur place ont conduit les enquêteurs à le rechercher. A deux semaines de son procès, M. Gardner s’est introduit par effraction au domicile de sa cinquième femme et lui avait tiré dans la tête.

Les avocats de John Gardner souhaitaient réintroduire en septembre dernier un recours devant la Cour suprême des Etats-Unis pour prouver aux juges que leur client souffrait ‘’de la rage de l’abandon’’. Cette demande a été rejetée.
« J’aimerais m’excuser pour la peine que j’ai causée. J’espère que vous trouverez paix et félicité et parviendrez à tourner la page. Je sais que vous ne pouvez pas me pardonner, mais j’espère que vous le ferez un jour » a déclaré John Gardner aux familles des victimes juste avant son injection létale.

L’an dernier, 22 exécutions ont eu lieu aux Etats-Unis, dont neuf dans le seul Etat du Texas.

Auteur: Patrick Mackintosh JEAN

%d blogueurs aiment cette page :