Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

HAÏTI VS VÉNÉZUELA OU JOVENEL VS MADURO

Ce que tout citoyen et politique haïtiens doivent savoir pour bien comprendre le sens et la portée des deux votes récents d’Haïti à L’ Organisation des États Américains (OEA) et à L’Organisation des Nations Unies (ONU).

Notre analyse doit se faire à la lumière des paradigmes suivants: Géopolitique, hégémonie et intérêts. Un petit retour à l’histoire (pas trop loin) facilite la compréhension et on n’a pas besoin d’être grand clerc pour comprendre.

01- Au quinzième siècle, la horde de puissances européennes qui a  dépecé l’ancien continent indien et décimé ses autochtones l’a-t-elle fait dans l’intérêt des populations indigènes? NON.

Au bénéfice des Royautés? OUI.

02- La traite négrière qui s’en est suivie dans les colonies s’est-elle faite dans l’intérêt des esclaves? NON.

Au bénéfice des métropoles? OUI.

03- les traités pour le partage du continent indien (plus tard américain) sont-ils passés dans l’intérêt des populations? NON

Au bénéfice des vainqueurs? OUI.

04- En 1776, les 13 colonies américaines qui ont pris leur indépendance face à la métropole anglaise, ont-elles aboli l’esclavage? NON.

Les colons ont-ils maintenu le système? OUI.

05- En 1789, La révolution qui a renversé la royauté s’est-elle faite dans l’intérêt de la population française ? NON.

Au bénéfice des révolutionnaires? OUI.

06- En 1804, la colonie de Saint-Domingue a conquis par les armes son indépendance et est redevenue Haïti, a-t-elle maintenu l’esclavage? NON.

Haïti a-t-elle émancipé les noirs et les a-t-elle élevés à la dignité humaine? OUI.

VIVE HAITI, CHAMPIONNE DES DROITS HUMAINS!!!

07- l’ancienne colonie anglaise, les  États Unis d’Amérique (USA) a attendu près d’un siècle pour abolir l’esclavage en 1868. La ségrégation raciale continuait à y faire rage.

A-t-on pensé à l’émancipation des Noirs? Non.

Ont-ils institutionnalisé la ségrégation raciale? OUI.

08- En 1889, les anciennes colonies de l’Amérique latine, bénéficiaires de l’aide militaire de Pétion, avaient-elles invité Haïti à la conférence de San José (Costa Rica) sur le panaméricanisme (ci-après, OEA)? NON.

L’esclavage et le racisme y avaient-ils droit de cité? OUI.

09- En 1854, 1904, 1954 et 2004, les haïtiens avaient-ils trouvé un consensus ou avaient-ils décidé d’un moratoire, d’une trêve pour commémorer fraternellement le premier Janvier, date anniversaire de leur indépendance et de leur niveau d’humanité? NON.

L’instabilité, l’impunité, l’injustice, la corruption, l’insécurité, la pauvreté sont-elles chroniques chez nous? OUI.

10-  La conception hégémonique  des trois géants de  l’antiquité a évolué. Avec les progrès scientifiques, six nouveaux états se disputent la suprématie mondiale, Cette compétition a abouti à l’émergence de  deux Titans, USA, URSS. Le choc inévitable a conduit à deux finales qui ont remodelé la face du monde; Celle de 14-19  créant la Société Des Nations (SDN) et celle de 39-45, l’Organisation des Nations Unies (ONU).

L’humanité en a-t-elle profité? NON.

Les USA et L’URSS sont-ils les grands gagnants? OUI.

11- les perdants, (Italie-Allemagne-Japon – alliés) pouvaient-ils exercer une quelconque influence lors de la création de l-ONU et du morcellement de leurs territoires? NON.

Les vainqueurs, (USA- URSS/Russie-GRANDE BRETAGNE-CHINE-FRANCE) se sont-ils accaparés de la part du lion au Conseil de Sécurité (véto)? OUI.

12- le partage de l’Allemagne en 4 puis en 2 et de la Corée en Nord et Sud avec chacune pour tuteur respectif URSS et USA, pouvait-il être l’œuvre des perdants? NON.

Au cours de son histoire, la Corée a subi la suzeraineté chinoise, la prépondérance, le protectorat, et l’annexion nippons; sa libération par la Russie et les USA qui la cogérèrent pour enfin la subdiviser en 2 États, communiste au Nord (URSS/RUSSIE) et capitaliste au Sud (USA) mais toujours sous influence. Est-ce Vérité historique? OUI.

13- Essoufflés, peut-être, ces deux super puissances se regardent sans mot dire, tels deux chiens de faïence, mais continuent leur affrontement par pays  interposés. Pendant la guerre froide, nombre de pays sont des brasiers au détriment de leur population respective. Au final, l’éclatement de l’URSS en 1990, a-t-il donné la victoire à la Russie? NON

Les États Unis (USA) ont-ils remporté la palme? OUI.

On a tellement galvaudé et nuancé ces concepts immuables,  (non-ingérence, auto-détermination, dictature, démocratie, terroriste, défenseur, rebelle, génocide, victime collatérale) qu’on a du mal à se retrouver.

14- Une halte s’impose maintenant sur la doctrine de Monroe considérant le continent américain comme aire de l’Aigle;  l’Ours,  retourné aux banquises va fourbir ses armes (crocs et griffes)  et repenser d’autres stratégies de reconquête sous le leadership de la Russie.

Pendant cette période, la Russie peut-elle mener la danse? NON.

Les USA ont-ils le vent en poupe? OUI.

15-Tous les autres pays du continent américain vont ressentir l’étau de cette doctrine se serrer autour d’eux; certains ont vu les bottes américaines fouler leur territoire et piétiner leur population.  L’Empire crée des alliances pour mieux asseoir sa suprématie. (ZLENA, Usa-Canada; ALENA, Usa-Canada-Mexique.

Le reste du continent utilise la même stratégie de regroupement. MERCOSUR et CARICOM ont vu le jour; Sous le leadership de H. CHAVEZ qui crée L’ALLIANCE BOLIVARIENNE (ALBA) et qui se veut le héraut des pays membres.

Le Projet PETROCARIBE est mis sur pied.

HAITI fut-elle membre fondateur du CARICOM? NON.

Quoiqu’intégrée après, lui a-t-on refusé de bénéficier du projet en 2004-2006? OUI.

16- l’Europe s’est remembrée, mais difficile d’arriver à un leadership unique. De nouveaux blocs politiques se forment. (Le BRIICS)

La suprématie économique du dollar évince-t-elle toujours les autres devises? NON.

La montée de l’Euro, du Yen et du Yuan, sans négliger la livre Sterling est-elle une réalité? OUI.

17- le panorama socio- politique et économique s’est mué en diaporama.

Le dialogue Nord-Sud est-elle de mise? NON.

Doit-on tenir compte des plus pauvres, des indignés et des gilets jaunes? OUI.

C’est à dessein que le poids de l’hégémonie religieuse (juif, chrétien, musulman) n’est pas compris dans cette présentation)

18- Il convient de mentionner l’embargo,  l’occupation et les missions de 1991 à nos jours; est-ce le peuple haïtien qui les avait sollicités? NON.

La population en a-t-elle souffert et en est-elle la victime? OUI.

19- Notre voisine, la République Dominicaine, en rompant les relations diplomatiques avec TAÏWAN au profit de la CHINE, est-elle pour autant l’ennemie des USA? NON.

Le Président dominicain Danilo n’a-il pas voté contre puis s’est s’abstenu dans les deux votes de la saga Maduro? OUI

20- Revenons aux questions primordiales, à notre sujet.

HAITI VS VÉNÉZUÉLA?

JOVENEL VS MADURO?

La réponse est simple et facile.

Haïti a-t-elle voté contre Vénézuéla? NON.

Jovenel a-t-il voté contre Maduro? OUI.

21- L’intérêt est le mobile des actions humaines, est-ce moi qui le dis? NON.

En sera-t-il toujours ainsi ? OUI.

Ne ménageons plus la chèvre et le chou. Jetons aux oubliettes la politique  de l’autruche. On doit se positionner sans équivoque, ni faux fuyant.

Le peuple haïtien a-t-il à y voir? OUI

JOVENEL a-t-il assumé? OUI.

QUID DES RETOMBÉES?

Le chapeau texan de Jovenel l’a bien protégé des ardeurs des trois premières années de son quinquennat et lui garantirait de sauver les deux ans restants.

Les flagorneurs conseilleraient au Président de se vêtir de tout l’apparat du Cowboy sous court de de l’article 136 de la constitution. Ils voient une victoire dans le dysfonctionnement des institutions du pays causé par le non tenu des élections de 2019.

Attention!!!

Ce n’est pas tout de vaincre, il faut savoir profiter de la victoire; le général carthaginois Hannibal en a fait les frais.

Quant aux consuls qui n’ont pas pris garde de chuter, ils doivent au moins penser d’abord à se relever et à panser leurs blessures avant de continuer la lutte. Autrement en bons contemporains et fans de Charles Aznavour, qu’ils sachent se lever de table dignement.

Cette situation est une arme à double tranchant qui fonctionne comme un boomerang. Quel que soit le cas de figure, seuls le dialogue sincère et le consensus peuvent garantir la victoire qui doit être celle du peuple, car, sa misère et son désespoir sont réels.

CLAUDE PEAN

Mercredi 15 Janvier 2020

%d blogueurs aiment cette page :