A la une, Actualité, International, Politique

Haïti-Gouvernance : David Hale, dépêché par le département d’État pour discuter de la crise en Haïti avec les acteurs

L’émissaire du département d’État américain, David Hale est arrivé sur la terre que nous a léguée Dessalines avec la mission d’encourager les protagonistes à la crise léthargique du pays de s’assoir autour d’une table pour trouver la solution.

Par Chenot ROCENY

Fort Liberté, http://www.lemiroirinfo.ca, Samedi 7 décembre 2019

Pour s’assurer que son message a été entendu, David Hale s’est d’abord entretenu avec le président de la république, Jovenel Moïse ensuite avec plusieurs leaders de l’opposition, de la société civile et du secteur des affaires.

En marge de cette rencontre, le président Jovenel Moïse a réaffirmé sa volonté de dialoguer avec tous les secteurs pour que la paix revienne en Haïti alors que pour les acteurs de l’opposition ‘’il n’y aura pas de cohabitation ni de négociation avec Jovenel Moïse’’.

Face à la position extrême des acteurs, le sociologue Wilkens Joseph, et le juriste Yveto Mompoint dans la ville de Fort-Liberté, chef-lieu du département du Nord-Est, ont livré leurs impressions au micro du journal Le miroir Info.

Pour Wilkens Joseph, cette visite est loin d’être vaine puisqu’elle produira les effets escomptés. Il en veut pour preuve la dernière visite dans le pays le mois dernier de la sous-secrétaire, Kelly Craff. Selon Wilkens Joseph c’est après son passage qu’on a eu la reprise timide des activités scolaires, la capture de certains artisans de la peur et la saisie de leurs munitions et moins de barricades à travers les rues.

De l’avis du sociologue et le juriste, les visites diplomatiques ne sont jamais innocentes. Elles apporteront soit un palliatif à la situation pour laquelle elles y sont, soit elles engouffrent davantage la situation.

Dans l’intention d’apporter leur quotes-parts dans la crise actuelle du pays, Wilkens Joseph et Yveto Mompoint estiment que, seul un dialogue franc et inclusif peut sortir le pays de ce marasme politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :