Haïti-Mobilisation : «Lè li vin pi nwa a se jou li pral jou». » Le jour succède à la nuit  » . «La lutte doit continuer pour l’indépendance économique» dixit Moise JEAN CHARLES

Moise Jean Charles

Tiré à quatre épingles, de sa couleur traditionnelle, d’un chemisier rouge, d’un pantalon noir et d’une chaussure noire, le leader de «Pitit Dessalines» Moïse Jean Charles, est sorti de son mutisme dans les ruines du palais Sans Souci à Milot, dans sa ville natale, ce mercredi 25 décembre 2019.

Milot, https://www.lemiroirinfo.ca, Mercredi 25 décembre 2019

Depuis, la cassure des mouvements de mobilisation contre le président Jovenel Moïse, il y a environ deux semaines, c’est la première fois que Moise Jean Charles, s’est présenté en public, à l’occasion de la Noel pour s’adresser à la Nation Haïtienne.  

Moise Jean Charles

«Je ne peux pas vous dire (Joyeux Noël  et Bonne Année). Je sais que vous souffrez beaucoup des problèmes économiques, politiques et sociaux. Je viens vous souhaiter la solidarité dans les moments difficiles que nous vivons dans le pays» a-t-il dit dans une vidéo de trois minutes.

La mobilisation qui s’est arrêtée n’est pas une victoire pour la bourgeoisie ni pour le pouvoir. Le chef de file de « Pitit Dessalines» annonce une nouvelle tournée dans les pays de l’Amérique du Sud en vue de développer des coopérations Sud-Sud  pour le progrès d’Haïti. «Lè li vin pi nwa a se jou li pral jou».  » Le jour succède à la nuit « .La lutte doit continuer pour une indépendance économique» a conclu Moise Jean Charles.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :