A la une, Actualité, International, Justice, Sécurité

«La FJKL réclame la révocation  d’un commissaire  pour avoir exécuté  un présumé  bandit »

La Fondation je klere (FJKL)  se dit choquée de prendre connaissance d’une vidéo circulant sur les réseaux sociaux relatant « une scène d’exécution extrajudiciaire » perpétrée par le Commissaire du gouvernement de Miragoâne, Jean Ernst Muscadin contre un présumé membre du gang « 5 Secondes » dénommé  Zo pwason.

Miragoâne, https://www.lemiroirinfo.ca, Le lundi  06 juin 2022

Dans une correspondance adressée au ministre de la  justice, la Fondation je klere (FJKL) exprime « ses préoccupations par rapport au comportement du chef du parquet de Miragoâne, Jean Ernst Muscadin dans le cadre de l’exécution extrajudiciaire du nommé Evain Saint Jacques alias « Zo Pwason » opérant au Village de Dieu.

La FJKL dans la foulée, recommande au ministre de la justice de limoger le Commissaire et d’octroyer une indemnisation aux parents de la victime. Selon l’organisme dirigé par Marie Yolène Gilles, cet acte est non seulement une violation du droit à la vie, mais aussi la violation d’un ensemble de traités et de conventions internationales en la matière.

En effet, la FJKL recommande au ministre de la justice d’adopter des mesures urgentes pour que le Commissaire du gouvernement soit démis de ses fonctions, transférer le dossier aux autorités concernées pour que les suites judiciaires soient engagées et octroyer une juste indemnisation aux parents de la victime ».

 Après cette correspondance, l’organisme de défense des droits humains est fortement critiqué  pour sa position contre le commissaire du gouvernement de Miragôane Jean Ernst Muscadin.

 Rappelons  que, des agents de l’UDMO ayant participé à l’exécution du présumé bandit font l’objet de mesures conservatoires.

La Rédaction

%d blogueurs aiment cette page :