A la une, Actualité, Art et culture, Brève, International, Santé

La Réunion/Coronavirus: Les riverains lancent des pierres sur un bateau croisière soupçonné du Covid-19

La colère a été  à la fiche au quai de la ville, dans le Nord-Ouest de la Réunion ce dimanche 1er mars 2020, quand le bateau «Sun Princess» qui a fait escale en Thaïlande la semaine dernière a voulu accoster à la Réunion.

Les croisiéristes, accueillis comme d’habitude avec des colliers de fleurs à leur arrivée sur l’île de la Réunion, mais ce dimanche, la situation était
tendue. Une manifestation spontanée pour signifier à la compagnie «Sun  Princess» qu’elle n’est pas bienvenue sur l’île pour avoir séjourné à Thaïlande la semaine passée.

Les manifestants ont mis le feu dans les poubelles, lancé des galets sur le navire, érigé des barricades en vue de barrer la route aux croisiéristes s’ils
parviennent à descendre.

En effet, la police a dû intervenir pour calmer les esprits et protéger les 2 500 passagers du paquebot «Sun Princess» en provenance d’Afrique du Sud.

«Juste à côté de nous, la Maurice et le Madagascar leur ont interdit d’accoster, et nous, pourquoi on veut les autoriser?», s’indigne un habitant, qui se dit «inquiet».

À ce jour, Madagascar, comme la Réunion, n’a pas encore été confronté à la présence de Covid-19. Par contre, en Maurice, si une cinquantaine de
personnes sont en observation, aucune d’entre elles n’a été diagnostiquée positive.

Enfin, la police locale a placé en garde à vue 3 personnes en lien avec cette affaire. Le «Sun Princess» repart ce soir, direction la Maurice, où il
espère un accueil plus calme.

La Rédaction

%d blogueurs aiment cette page :