Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Le procès en destitution de Donald Trump pourrait débuter la semaine prochaine

Les procédures sont respectées, l’acte d’accusation est prêt à être transmis au Sénat américain, dans l’espoir d’obtenir des garanties d’un procès équitable à la chambre haute a laissé entendre la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi. 

Montréal : https://www.lemiroirinfo.ca, 15 janvier 2020

Si tout se passe comme prévu, le procès en destitution de Donald Trump devrait s’ouvrir mardi prochain, a annoncé le chef du Sénat après avoir appris que les démocrates de la Chambre des représentants étaient prêts à lui transmettre l’acte d’accusation retenu contre le président des États-Unis. 

Donald Trump sera jugé pour abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès. Avant lui, seuls deux présidents ont subi cette épreuve: Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1999. 

« Le Sénat va entamer le troisième procès en destitution d’un président en exercice », a souligné le chef de la minorité démocrate de la chambre haute, Chuck Schumer, en rappelant que les faits reprochés à Donald Trump étaient « graves ». 

Il est donc plus probable que le procès s’achève, comme le prévoit la Constitution, par un vote des sénateurs sur la culpabilité du président. 

Son acquittement est quasiment assuré puisque la Constitution prévoit une majorité des deux tiers pour destituer un président.

La Rédaction