A la une, Actualité, Justice, Sécurité

Le SPNH condamne les actes d’incendie perpétrés contre les locaux de la Radiotélévision Caraïbes

Dans un communiqué publié ce mercredi 26 février 2020, dont une copie a été acheminée à la rédaction de l’agence en ligne, Lemiroirinfo.ca, le SPNH dit condamner les tentatives d’incendie perpétrées contre les locaux de la Radiotélévision Caraïbes, le dimanche 23 février dernier.

Port-au-Prince, https://www.lemiroirinfo.ca, Mercredi 26 Février 2020

Cet acte barbare a occasionné l’incendie de plus de 5 voitures appartenant aux employés de la station de radio septuagénaire et d’autres équipements se trouvant sur la cour de ce patrimoine médiatique haïtien.

Cette note portant la signature de la coordonnatrice générale du syndicat, l’agent II Yannick Joseph, est claire là-dessus. « La Police et la presse sont une seule famille. Elles sont condamnées à vivre comme des sœurs» a-t-elle justifié.

La policière militante qui a été évincée de l’institution policière avec quatre autres collègues policiers, il y a de cela, une semaine, ne va pas par quatre chemins pour qualifier cet incident regrettable de manœuvre politicienne visant à discréditer ce mouvement qui est plutôt apolitique. «Nos revendications sont d’ordre social. Elles visent l’amélioration des conditions socio-économiques de tous les membres de cette noble institution républicaine »Souligne madame Joseph, dans ce communiqué.

Yannick Joseph annonce que des dispositions sont déjà prises afin d’éviter de pareilles infiltrations dans les mouvements du SPNH, à l’avenir. «Notre mission est de veiller à la sécurité des vies et des biens sur tout le territoire national, y compris les médias» a conclu la policière, dans cette note.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :