A la une, Actualité, Justice, Politique, Sécurité, Société

Marche à Trou-Du-Nord pour dénoncer l’insécurité, l’impunité et la corruption dans cette commune

Sous leadership du Rassemblement des Victimes du Système (RVS), munis de pancartes des dizaines de citoyens ont marché à travers les rues de la ville de Trou du Nord ce mardi 16 Juin 2020.

Trou du Nord, https://www.lemiroirinfo.ca, Mardi 16 Juin 2020

L’objectif de cette marche pacifique vise à dénoncer l’ingérence, l’insécurité, l’impunité, et la corruption dans la cité Truvienne.

Cette marche Pacifique s’est déroulée sans aucun incident en l’absence des forces de l’ordre de la commune. Pancartes en mains, les protestataires ont voulu lancer un message clair aux autorités en place «Trou-du-Nord ne peut plus continuer à vivre dans cette situation de terreur» ont-ils scandé. 

En effet, le sociologue Grégory Pierre, l’un des organisateurs du mouvement  a délivré le message de circonstance, en marge de cette manifestation Pacifique, qui a pris fin devant le commissariat de la ville. Il faut freiner ce  phénomène  d’insécurité qui sévit dans la commune et qui a fait couler le sang des jeunes intellectuels et des cadres» a-t-il martelé.

Le sociologue en a profité  pour demander au pouvoir central de construire un parc sportif, finaliser les travaux de construction des établissements scolaires et d’autres infrastructures publiques non achevées.

Grégory Pierre encourage également la reprise des mobilisations pour l’organisation du procès pétrocaribe ou plus de 4.2 milliards de dollars américains ont été volatilisés.

Cette marche a été organisée en souvenir des victimes du mouvement de mobilisations du 16 juin 2019 dernier où plusieurs participants ont été l’objet  des attaques armées des membres du groupe (Kosovo) proches du pouvoir qui opèrent dans la commune sous l’œil passif de la police nationale d’Haiti (PNH) dans cette ville.

Cette marche a été supportée par le coordonnateur de l’Initiative Patriote Marien dans le Nord (IPAM), l’ancien député Hugues Célestin et des partis politiques, dont l’Organisation Peuple en Lutte (OPL).

Auteur: Roceny CHENOT

%d blogueurs aiment cette page :