A la une, Actualité, Brève, International, Justice, Sécurité, Société

Haïti/Impunité : 20 ans après, pas de justice pour Jean Dominique

Ce 3 avril 2020 marque 20 ans depuis que le dossier de Jean Léopold Dominique suscite encore des remous et continue d’alimenter les débats. Depuis le 3 avril 2000, date à laquelle Jean Léopold Dominique et son gardien Jean Claude Louissaint ont été lâchement assassinés à la sortie de la Radio Haïti Inter, l’enquête peine à avancer et la justice est incapable de trancher.

Entre déception et l’impunité, la justice a dû mal à choisir et puisqu’il faut donner de l’espoir aux justiciables et à la famille des victimes, les grands manitous du pouvoir judiciaire laissent entendre que: «L’enquête se poursuit et que le dossier suit son cours».

Pour sa part, le président de l’organisation SOS journalistes, Joseph Guyler C. Delva, qui a fait sien ce dossier a craché sa colère virulente sur le système judiciaire haïtien qui, selon lui utilise des subterfuges pour pousser les proches des victimes à l’abandon.

Monsieur Delva enjoint la Cour de cassation à agir avec célérité et sévérité dans ce dossier, si elle veut que la population ait encore confiance dans ce système.

Cette année, si Jean Dominique était encore vivant, il aurait 90 ans le 30 juillet prochain. Après l’assassinat de Jean Léopold Dominique, plusieurs journalistes, ont été assassinés pour leur opinion parmi eux figurent : «Jacques Roches, Briold Lindor, Vladimyr Legagneur, Rospide Pétion, Néhémie Joseph» entre autres.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :