A la une, Actualité, Santé, Société

La bière Corona, victime collatérale du coronavirus

Pour certains, la bière mexicaine Corona est porteuse de Coronavirus. Plaisanterie mise à part, il n’y a aucun rapprochement possible, se démarque l’entreprise mexicaine qui souffre, de la ressemblance du nom de son produit avec celui du virus. 

Corona, Coronavirus… Pour certains, il n’y a qu’un seul pas à faire. Comme-ci, l’un est le nom et l’autre le prénom. La société productrice Constellation Brands commence à s’inquiéter de l’homonymie de son produit avec le virus. La confusion est notamment liée à de nombreuses plaisanteries sur les réseaux sociaux, où le nom du virus est parfois associé à celui de la bière Corona. 

Un phénomène qui a fini par nuire à l’image de la marque et se répercuter sur les ventes. En effet, les intentions d’achat sont au plus bas aux États-Unis. Selon un sondage YouGov, la popularité de la marque, très en vogue aux États-Unis, est en chute libre depuis la fin de l’année 2019, date à laquelle on commence à parler du virus. Seulement 50% des Américains en ont actuellement une image positive, contre plus de 80% à l’été 2019.

En Europe comme en Asie, la vente de la bière Corona a fortement diminué à un moment où l’organisation mondiale de la santé (OMS) exhorte tout le monde à la prudence face à la propagation du coronavirus. Dans les pays de la caraïbe, notamment Haïti, ceux qui consomment beaucoup de la bière ne veulent plus en goûter. Prudence s’impose !

Aux dernières nouvelles, le nouveau coronavirus (Covid-19) a déjà marqué sa présence à travers 43 pays dans les cinq continents, plus de 83 mille personnes sont infectées par le Covid-19 et près de 2900 autres sont décédées. 

La Rédaction

%d blogueurs aiment cette page :