A la une, Actualité, Art et culture, Justice, Politique

Le Comédien «Matyas Dand’or» n’a pas été entendu au Parquet de Croix des Bouquets

Le Comédien haïtien, Matyas Dandor, leader du mouvement « Jeunesse Mains propres » n’a pas été invité au parquet du tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, ce jeudi 16 janvier, comme veut le faire croire, l’un de ses avocats, selon le commissaire Maxime Augustin.

Croix des Bouquets, https :www.lemiroirinfo.ca, Jeudi 16 Janvier 2020

En effet, dans une note de presse publiée au milieu de la journée de ce jeudi, maître André Michel, l’un des avocats du comédien, Jean Frantz Toussaint, a informé que son client n’a pas été auditionné ce jeudi 16 janvier par le Commissaire du Gouvernement de la Croix-des-Bouquets, en dépit, dit-il, que le présumé accusé était présent sur les lieux accompagné de ses avocats.

« Le Comédien engagé était dans la voiture de ses avocats.  Après plus de 25 minutes d’attente, les avocats de Mathias Dand’or (André Michel, Palvin Phizéma et associés) ont décidé de partir avec leurs clients sans être entendu par le parquet » écrit l’homme de loi.

Maître Michel reste convaincu que le mandat émis contre le comédien est un acte d’intimidation et de persécution politique contre un citoyen engagé dans la mobilisation antigouvernementale. Il souligne qu’il va tout mettre en œuvre en vue de faire annuler ce pseudo-mandat.

Matyas et sa bande

Une information qui est mal digérée par le Magistrat. Le commissaire Maxime Augustin rejette d’un revers de main l’idée que Matyas Dand’or ait été invité au parquet ce jeudi.

Contacté par la rédaction de l’agence en ligne, Lemiroirinfo.ca,  le Commissaire Augustin, indique qu’il a eu tout simplement une conversation téléphonique avec Maître André Michel, la veille, sur le dossier en question. Mais à aucun moment, explique le magistrat, il n’était pas question de faire venir quelqu’un qui a un mandat d’amener émis contre lui.

«Comme d’habitude, j’étais à mon bureau ce jeudi. Quelqu’un était venu m’informer effectivement que maître André Michel voudrait me voir et qu’il serait accompagné de son client» explique le défenseur de la société.

Il souligne, qu’il allait en dépit de tout, auditionné l’accusé. «Étant donné que j’étais en train de servir un autre client, une fois terminé, je demande de faire entrer Maître Michel. Et, c’est à ce moment qu’on m’a informé qu’il était déjà parti» déplore le Magistrat.

A noter que le comédien Jean Frantz Toussaint n’est pas libre de tout mouvement depuis mardi dernier. Un mandat d’amener est émis contre lui par le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets.

Le citoyen engagé dans la mobilisation contre le chef de l’État est accusé, selon les prévisions de l’article 215 du code pénal, de destruction de monument public et d’association de malfaiteurs, pour avoir remplacé les gerbes de fleurs déposées par la délégation présidentielle, par sa propre offrande florale, dédiée aux victimes du 12 janvier 2010.

Contrairement à la volonté de Maître André Michel de vouloir tout faire pour annuler le mandat émis contre son client, le Magistrat Maxime Augustin soutient que ce mandat suit toujours son cours.

Il intime l’ordre à la police, auxiliaire de la justice, d’amener de gré ou de force, le prévenu par devant le tribunal, dans le plus bref délai.

Auteur : Louiny FONTAL

One thought on “Le Comédien «Matyas Dand’or» n’a pas été entendu au Parquet de Croix des Bouquets

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :