Cliquer pour écouter la Radio 
                         Cliquer pour écouter la Radio 

Le coronavirus s’en va avec un légendaire du jazz

Le saxophoniste camerounais de renommée internationale, Emmanuel N’Djoké Dibango (dit Manu Dibango, surnommé Papagroove ou Papa Manu) est mort ce 24 mars 2020 dans la banlieue parisienne après avoir été admis à l’hôpital pour être soigné du coronavirus.

Papa Manu était un saxophoniste aux doigts magiques qui a fait l’honneur de la musique camerounaise durant ses 60 ans de carrière, reconnaît son ami Francis Bebey qui a côtoyé pendant plus de deux décennies, ce légendaire aux passés glorieux.

C’est par voie de presse à travers un communiqué que la famille du défunt a confirmé que ‘’Manu Dibango, s’est éteint à Paris dès suites du coronavirus’’.

« Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain… C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre ‘Papy Groove’, survenu le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites du Covid-19 », indique le communiqué.

Il y a 5 jours de cela, soit le 18 mars dernier, la contamination de l’artiste avait été annoncée sur sa page Facebook. Le saxophoniste de renommée internationale a été depuis hospitalisé afin de recevoir des soins dont nécessite son cas.

Malheureusement, la maladie a eu raison de lui. Manu Dibango n’a pas eu le temps de sortir de l’hôpital en vie. Très ému devant cette grande disparition, le journal LeMiroirInfo s’incline pour présenter ses sympathies à toute la famille de Papa Manu, ses fans et surtout au succès planétaire qu’a connu ses œuvres.

Louiny Fontal