Nouvelles d’Haiti: Condensé hebdo du 27 septembre au 3 Octobre 2020

L’assassinat d’un étudiant finissant sur la cour de l’École Normale Supérieure

Grégory Saint-Hilaire, est le nom d l’étudiant finissant de l’École Normale Supérieure de l’Université d’État d’Haïti, qui a été tué par balles par des agents de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGN), le vendredi 02 octobre 2020.

Ce drame est survenu entre 5h et 6h p.m. au moment où des étudiants organisaient un mouvement pour exiger à l’état d’appliquer le protocole d’accord signé avec le Ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) concernant leur stage et leur nomination dans les établissements publics.

En effet, le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti « PNH », le commissaire Michel-Ange Louis Jeune, a fait savoir qu’une enquête a été déjà diligentée et a promis que les coupables seront déférés par devant la justice pour les suites que de droit.

************************************************************************

Un nouvel appel à la démission de Jovenel Moise avant la fin de son mandat!

Le Secteur démocratique et populaire a organisé le vendredi 2 octobre 2020, à Léogâne, un congrès « baptisé congrès de Léogâne ».

L’objectif de cette activité visait c’est de renforcer la mobilisation pour forcer le président Jovenel Moïse a quitté le pouvoir, le 7 février 2021. Cette déclaration a été faite « à Léogâne » et a approuvé par la signature des participants.

L’ancien député Danton Léger a lancé un appel à la manifestation. « À partir d’aujourd’hui, nous recommençons pacifiquement à fouler les pavés des rues. Nous sommes constamment mobilisés jusqu’à l’obtention de la démission de Jovenel Moïse », a martelé l’ancien commissaire du Gouvernement de Port-Au Prince.

************************************************************************

Un nouveau budget pour la république d’Haïti

Une enveloppe de 254 milliards de gourdes, c’est le montant du nouveau budget adopté par le Gouvernement de la République d’Haïti, à la veille du premier octobre 2020, pour l’exercice fiscal de 2020-2021.La bonne nouvelle, un ajustement salarial pour les fonctionnaires est prévu au cours de cet exercice.

C’est en Conseil des Ministres que la nouvelle prévision budgétaire a été adoptée parti sur l’hypothèse d’une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 2.4%.

L’ambassadeur français accrédité en Haïti, José Gomez a fait une déclaration dans le sud est du pays, à Jacmel, le jeudi 1er octobre 2020, que les conditions ne sont pas favorables à l’organisation des prochaines élections en Haïti. Le diplomate français a tenu ces propos cette déclaration lors de la cérémonie d’installation de Jean Yves Boucher comme Consul honoraire de son pays dans cette même ville de Jacmel.

************************************************************************

Des anciens députés créent une nouvelle structure politique

Plusieurs anciens députés ont inauguré le mercredi 30 septembre 2020, le lancement d’une nouvelle formation politique dénommée « « Groupe des anciens parlementaires pour l’équilibre Politique et la stabilité ».

Il s’agit de « Price Cyprien, Jean Willer Jean, Jean Wilson Hyppolite, Profane Victor, Joseph Benoît Laguerre, Jean Berthold Bastien » et consorts».

En effet, Les responsables de cette structure se donnent pour mission de maintenir la vocation démocratique et républicaine du pays.

************************************************************************

Divorce consommée entre Kely C. Bastien le Secteur Démocratique et Populaire

Le Secteur Démocratique et Populaire dément les allégations de l’ancien président de l’assemblée nationale, Kely C.Bastien, selon lesquelles, il a été mandaté par les membres de cette structure pour rencontrer Liné Baltazar du Parti Haïtien Tet Kale (PHTK).

Cette sortie fracassante du secteur democratique et populaire arrive en moins de 24 heures après la décision de Kelly C. Bastien de tourner le dos audit secteur.

En effet, dans une note de clarification datée du 30 septembre 2020, les dirigeants du Secteur Démocratique et Populaire informent qu’ils n’ont enregistré, jusqu’à date, aucune défection importante en leur sein.

************************************************************************

Jean Renel Senatus lance « Lod Demokratik » sa nouvelle formation politique

L’ancien sénateur du département de l’Ouest, Jean Renel Senatus, a lancé officiellement, le 1er octobre, un nouveau parti politique baptisé «Lòd Demokratik ».

Au cours de son premier congrès national, les membres de cette nouvelle formation politique ont procédé à la mise sur pied d’un directoire à la tête de cette structure.

Le président du parti, l’ancien sénateur Jean Renel Senatus, a profité pour dénoncer ce qu’il nomme des gabegies administratives et le désordre inconstitutionnel constatés au niveau de l’administration publique.

L’ex parlementaire dit prôner à travers cette structure, une Haïti nouvelle, où règnent l’ordre et l’État de droit.

La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :